Leçon 1, Chapitre 1
En cours

Mission n°28

Partage ton expression québécoise préférée dans les commentaires.

  • C‘est plat. Pas capab. Ou bedon : Ce sont mes favorites.
    Je peux voir qu’il a une similitude avec Bern allemand. C’est un dialecte allemanique. Puisque Berne est à la frontière de la langue française, il y a des influences françaises. Les autres dialectes suisses ou allemands (alémaniques) n’ont pas cela.

  • Tout les expressions étaient utiles, mais j’expression qui reste dans ma tête 5 minutes après avoir regardé le video et l’expression “plate” – je pense que c’est parce que cette expression est facile à comprendre et beaucoup utilisé. L’expression “le fun” est également intéressante.

  • J’aime toutes les expressions québécoises parce qu’elles me rappellent des gens qui j’aime! Ma belle-sœur dis « là » à la fin de ses phrases toujours, même en anglais. Et j’aime jaser avec ma belle-mère pis mon beaux-père. Mes nièces sont tellement cutes (elles ont 3 et 6 ans) et elles parlent mieux français que moi, mais mon chum (actuellement mon fiancé) m’aide avec la langue. J’ai un tel amour pour le français de mon pays, et aussi pour les gens qui le parlent.

  • Il y en a beaucoup, mais personnellement j’aime les angalismes comme “Cute” et “fun” car ils représentent la fait qu’ ils vivent dans un continent où ils sont les seuls practitioners de la langue française et qu’ ils sont préservé leur langue malgré l’influence d’anglais. De plus, ils sont plus facile à comprendre car je suis un anglophone.  

  • Pur moi, c’était presque comme si Solange parlait une langue différent du français que j’ai essayé d’apprendre! Mais c’était correc et le fun d’entendre les différences. Je réalise que je serai encore plus perplexe à Montréal qu’à Paris!

  • C’est un peu comme la différence entre l’anglais de l’Angleterre pis l’anglais américain. C’est enrichissant pour apprendre tous les différences. C’est comme un jeux de mots pour découvrir la sense. C’est comme une petite devinette. En anglais c’est la même chose pour moi quand je regarde quelques films écossaises

  • Ici ou Nouveau Brunswick’s on utilise beaucoup de ses expressions. Je ne savais pas qu’ils sont particulières pour Québec. Puis ici au Nouveau Brunswick on a encore plus! Pour moi, comme étudiante de français, j’ai toujours un peu de misère à distinguer entre les accents. Je vois ici, quand les français parler entre les bonnes amis , leur slang est plus fort. J’aime tous les mots argots. Comme on disait, “quant à Rome, fais comme les romans “. Souvent ces expressions sont utilisé pour les temps dans une conversation quand on hésite- au lieu de “ ah, well, so, um,” comme en anglais.

  • J’aime les expressions << pas pire >> et <<c’est correc>>. Ce qui m’intéresse le plus, c’est les raisons et les histoires de ces expressions. C’est quoi exactement dans la culture québécoise qui transforme <<pas mal>> à <<pas pire>> et <<ça va>> ou <<c’est réglé>> à <<c’est correc>> ? Qu’est-ce que ces expressions nous disent exactement de la vie quotidienne là-bas ou de la perspective précisément québécoise et les manières dont elles sont différentes que celles de la France ?

  • Malheureusement, Je suis 90% fini avec Build a Strong Core. Je trouve que il n’y a pas les exercices pour prononciation de lea phrases français avec les contractions. Aussi, Je n’ai pas nombreuses possibilities à parler français, parce que les américains sont interdit à visiter France. Mais, les contractions chu pour je suis et ché pour je sais me donne une direction pour pratiqué a parler en ma douchant

  • J’aime les mots “plate” et “correc” parce que les consonnes font facile la prononciation! J’adore le son “bin”, qui resemble le “ben” en France. Je crois que l’utilisation de le mot “tu” éparpillé dans les phrase est pareil que le utilisation de le mot “like” en anglais…qui m’énerve.

  • J’aime les mots «plate» et «correc.» Je pense que je pourrais les utiliser ou les comprendre dans une conversation avec un Québécois. Beaucoup de mots et de phrases me semblent étranges, surtout les contractions. Ce serait difficile à comprendre pour moi. Mais c’est intéressant d’apprendre ça.

  • J’ai pas d’expression spéciale que je trouve mignonne, c’est plutôt l’ensemble de la langue québécoise que je trouve maintenant plus agréable après avoir vu le vidéo de Solange. Il me semble que le dynamisme américain a infecté le français québécois qui, par les contractions introduites à l’orale, soit devenu plus vite que le français original.

  • Moi, j’aime bien l’expression ‘pas pire’. Ça a l’air réaliste – peut être pessimiste – et tu peux le mettre a côte les superlatifs que les gens utilisent pour s’exprimer sur les petites choses. Ça m’étonne que les français ne l’aient pas encore adopté ce mot dans leur langue courant.

    Une autre chose que je me demande c’est ce qu’il y a une influence vernaculaire dans le français Québécois. J’ai l’impression que l’intonation québécoise est parfois atypique. Par exemple ‘DON BIN’ sonne plus comme du vietnamien que du français.

  • L’expression qui me confondre le plus c’est l’ajoutant de le mot “tu” a des phrases qui on rien à faire avec une troisiemme personne singuliere! C’est vachement bizzare quoi 😂 J’ai du mal à deviner qui pourrait être la raison pour laquelle ils avaient commencé de faire ça. Est ce qui est curieux en plus, c’est le fait que au bout de preserver la langue originale ils ont gardé de plusieurs mot classique que les français eux-même en se sont débarassé (ou remplacé avec leurs traductions anglais)!

  • J’aime «c’est correc’» et «le fun». En tant qu’un anglophone ces expressions sont mignons et assez drôles. Je les entends assez souvent parce que j’ai quelque collègues québécois. Je croyais que tous les francophones utilisait «ché» = «je sais» et «plate» = «ennuyeux», mais il me semble maintenant que je me trompais !

  • Le mot « plate « était familier pour moi parce que nous utilisions avec mon professeur de français une fois pour caractériser ma langue maternelle en comparant avec la langue française 😅
    C’est catastrophe 😅 Et après ce vidéo je suis devenue convaincue que je n’aime pas visiter le Canada
    Hahaha

  • Ce qui m’intéresse beaucoup: les expressions dans lesquelles le genre n’importe pas, “toute,” par exemple, qui retient le “e” même pour le masculin — et aussi les exemples ou “elle” et “il” sont remplacés par A et Y, et puis (pis!) même les A et Y presque disparaît.

  • Je n’ai pas d’expression québécoise préférée mais voilà quelques-uns que j’entends souvent:

    la blonde (= petite copine)
    pas pire, faque (tout le temps!)
    un job (pour dire un travail)
    esti/sti! (un gros mot, plus ou moins pour dire ‘damn’).

    Un autre petit détail que je trouve intéressant c’est ce que les gens ici se tutoient automatiquement, même s’ils ne se connaissent pas.

  • Au lieu de parler d’expressions, j’aimerais dire que j’aime les contractions qu’on fait au Québec, comme « chu à maison » pour dire « je suis à la maison ». Aussi « ché », « pu », etc. Il me plait à parler un peu plus rapidement, et éviter quelque prononciations qui sont plus difficiles pour moi.

  • >
    220117 Logo_Complete white

    Accès aux cours