Leçon 1, Chapitre 1
En cours

Mission n°12

Observes-tu les mêmes évolutions concernant les familles dans ton pays ?

Écris ta réponse dans les commentaires.

  • Oui, bien sûr, sauf qu’en ce moment, nous sommes peut-être en train de revenir en arrière. Je dis cela parce que les talibans ont pris le contrôle du Parti républicain ici aux États-Unis et qu’ils ont à nouveau la possibilité de prendre le pouvoir. Qui aurait cru cela il y a huit ans ?

  • Oui, j’habite a Porto Rico et on peut voir l’évolution de les type de familles qu’il y a maintenant. De plus en plus on rencontre plus des familles homosexuelles et des familles interraciales, spécialement des hispanos avec noirs. Je pensé que ce diversité et bonne pour no société parce qu’il est naturel. Les personnes sommes diffèrent sur beaucoup de chose, et l’amour n’est pas une exception. 

  • En Inde je pense que les gens ont encore une très forte belief en la système marriage même si les couples sont de plus en plus divorcées. Ensuite, après avoir divorcés les gens prèferent se marrier encore une fois. Alors en Inde, la famille monoparentale existe mais c’est quelque chose de rare. Selon mois, une grande majorité de famille en Inde, c’est la famille nucléaire. Pour finir, en matière du marriage homosexuél, ce n’est pas légalisé jusqu’ici

  • Je crois la même que Huga, qui a déjà expliqué sur le video. En fait, le mariage homosexuel en Espagne a été légalisé en 2005 aussi, et bien sùr que c’est un progrès social, mais aussi je crois que ces droits 1. aller en retard et 2. malhereusement tous les pays du monde ne l’appliquent pas au XXIe siècle

  • J’habite à la Colombie. Dans mon pays, je vois que la tendance sur les marriages est trop similaire avec la France. Beaucoup des marriages sont finis trop vite, et les jeunes en général ne veulent pas se marier, donc ils rejettent l’estructure du marriage traditionnel. En plus, la Colombie est une société très patriarchal et machiste et les femmes ont gagné de plus en plus des droits, donc elles ne veulent pas répéter leur histoire et je crois qu’il y a de peur dans la conscience collectif des dangers qui peut exister dans notre culture machiste en déconstruction. 

  • Dans mon pays aussi, j’observe des models familiaux differents. Je viens de vivre en Australie, et quand j’ai vecu pres de Byron Bay, j’avais beaucoup d’amies monoparentales.Il me semblait que la maturite des hommes la bas n’etait pas haut; la plupart d’entre ils preferait d’etre libre et d’aller au surf.
    Environ la moitie de mes amis, et meme de mes cousins, n’a pas d’enfants. Aujourd’hui, on semble faire le choix de vivre plus consciemment, et pour quelques uns d’entre nous, cela veux dire rester sans enfants, soit en celibataire, soit en couple.
    Je ne peux pas m’imaginer comme mere, mais j’ai vecu deux beau reves dans lesquels j’etais maman, et j’etais tellement heureuse!

  • En Angleterre, on trouve une situation similaire à celle de la France. Cependant, il y a des subtilités. Par exemple, le taux de la natalité et l’âge du mariage sont assez différents entre les groupes sociaux et religieuses. En plus, les couples les plus éduques ont moins d’enfants et, en moyenne, ils sont plus âgés quand ils fondent une famille.   

  • C’est le mêmes évolutions concernant les familles dans les Etats Unis, notamment dans les zones urbaines. La diversité dans Brooklyn est célébré. Il y a beaucoup de familles monoparentales, des familles recomposées, mariages mixtes, et les couples homosexuels. C’est difficile de trouver bonnes données mais c’est facile de le voir tous les jours dans les quartiers. Je suis content de vivre ici.

  • En Allemagne, on retrouve la même évolution dans les modèles familiaux. Cependant, le taux de natalité y est différent de celui de la France. La femme allemande ne donne naissance qu’à environ 1,4 fois. Il serait très intéressant de trouver la raison de cette différence.

  • Je ne sais pas les nombreux de chaque type de mariage en Grande Bretagne mais je crois si ce serait très similaire de France (bien qu’il est moins mariage mixtes). Cet change est le meilleur chose pour la société car cela signifie que les gens sont devenu moins de peur de choses différents (dans le passé les anglais ont eu le reputation de préfèrer que les chose rester la même tous le temps !).

  • Bien sûr que oui. L’idée de famille a beaucoup changé. On trouve aux É-U des familles traditionnelles et aussi des familles comme celles dans la vidéo. Je suis prof de français depuis 22 ans dans un lycée publique et chaque année scolaire on fait une unité sur la famille. Petit à petit les leçons et les activités que j’utilise ont changé. Ça fait longtemps que mes étudiants ont fait un arbre généalogique de leurs familles – c’est trop difficile! Les familles ne sont plus comme “Les Cleavers” dans la série américaine “Leave it to Beaver”.

  • Oui, il ya beaucoup de similarites en mon pays, les Etas Unis. En fait, ma famille est aussi mixte. Je suis Americaine de origin polonaise, irlandaise et scandinave, et ma femme cest une immigrante qui vient de Vietnam. Nous avons duex enfants, un fils s’appelle Harvey et une fille s’appelle Helene.

  • Dans l’Argentine actuelle, il y a beaucoup de types de familles. Quelques types sont : la famille nucléaire, avec une femme, un homme et des enfants ; famille élargie, avec les parents, les enfants, les grands-pères, les oncles et les cousines ; famille monoparentale, avec un seul parent et les enfants ; et la famille homoparentale avec parents du même genre.

  • Aux États Unis, le mariage homosexuel est légal, est il y a beaucoup de famille mixte aussi. D’un autre coté, il y a deja endogamie racial: race (est autre chose comme classe et nationalité) sont factures dans la chance de se marier qu’elle qu’un.

  • En Allemagne c’est définitivement une évolution semblable à celle d’en France. Il y a aussi quatre modèles familiales qui sont plus ou moins acceptés par la société et le gouvernement. Je suis quand même persuadée que la plupart de families allemands font part de la catégorie “la famille monoparentale ou recomposée”, ainsi que la famille “classique”.

  • En Suisse on a plus ou moins la même situation qu’en France. Je ne sais pas les statistiques concernant ce sujet mais je pense que les Suisses ont en moyenne peu d’enfants. Dans mon entourage il y a beacoup d’étrangers et ils on en principe plus d’enfants que les Suisses et ils se marient aussi plus tôt.

  • La plus grande différence entre l’Italie et la France est qu’en Italie, il n’est pas possible d’avoir un mariage gay. 
    Les mariages mixtes sont moins nombreux qu’en France. 
    Je ne connais pas les pourcentages de divorces et de familles recomposées, mais je pense qu’ils sont très similaires.

  • Oui, c’est la même situation au Royaume-Uni. Dans ma famille, il y a deux familles recomposées, et une famille monoparentale. Il y a aussi beacoup de mariages mixte et homosexuels en général. Mes amis homosexuels se sont mariés récemment – félicitations à eux !

  • J’habite à Hong Kong. Il y a maintenant beaucoup de mariages et couples mixte: homme ou femme asian et homme ou femme occidental. La plupart des gens acceptent cela comme normal. Il y a aussi des couples homosexuals mais le gouvernement n’autorise pas le marriage du même sexe. Le gouvernement et aussi beaucoup de gens ne peuvent pas accepter les couples du même sexe.

  • À Taïwan, les couples homosexuals ont le droit de se marier depuis 2019, et devenait le premier pays en Asie qui légalise le mariage homosexual! C’est tellement un gros progrès social. D’ailleurs, il y a de plus en plus de couples mariés qui décident de donner pas naissance aux enfants à cause du salaire moyen modeste. Personnes ne veulent ont les enfants parce que ça fait beaucoup d’argent d’élever un enfant.

  • J’habite aux États-Unis. J’ai 79 ans et presque toutes mes amis sont plus ou moins pareils. Ma famille et celles de mes amis sont traditionnelles y compris celles de leurs enfants. Je n’ai qu’une amie dont un de ses enfants est «trans». Cependant, je sais qu’il y a beaucoup de personnes plus jeunes dans ce pays qui vivent dans une famille non-traditionnelle,

  • En Hongrie il existe aujourd’hui de nombreux types de familles et, bien qu’elles aient toutes leurs avantages et leurs inconvénients, selon moi elles pourraient toutes bien fonctionner si l’atmosphère était favorable, aimante et fondée sur le respect mutuel. Malheureusement le régime autoritaire de Viktor Orbán est moins liberal quant au sujet. Il est défavorable et quelques fois plutôt ouvertement hostiles aux LGBT.
    En Hongrie le gouvernement a une objectif forte pour promouvoir la famille traditionnelle. C’est aussi un moyen de relever un autre défi pour la Hongrie, pays de moins de 10 millions d’habitants (9,7 millions) : les Hongrois ne font pas assez d’enfants. Pour inciter les Hongrois à faire plus d’enfants, le gouvernement a mis en place toute une batterie de mesures. Les allocations familiales ont doublé, les grands-parents qui gardent leurs petits-enfants ont droit à une aide sociale, et les femmes qui ont quatre enfants ne paient plus du tout d’impôt. Surtout, il y a ces prêts subventionnés d’environ 30 000 euros, pour les familles qui veulent s’agrandir et acheter un logement. Après le troisième enfant, les mensualités du prêt sont automatiquement effacées.

  • Oui. Les choses sont plus ou moins le même aux Etats-Unis. Nous avons beaucoup des familles non-traditionelle aux États-Unis comme La France. En fait, parce que on a plus de immigration que La France, on s’attendant que le pourcentage de couples mixed a grandir plus vite que dans La France.

    Une chose que je trouve une peu bizzare, tout le monde dit que les États-Unis avaient beaucoup de préjugé racialles, mais les enfants métis pour le plupart s’identifier comme “a person of color.” C’est bizzare non? Si les États-Unis est tellement de préjugés, pourquoi chosir ça? Les gens qui fait ça, doivent penser que il y a un avantage être “a person of color” plus que être blanc.

    • Mm non pas exactement. Il y a des raisons historique aux États-Unis pourquoi une personne métis (blanc et noir par exemple) s’identifie comme “a person of color” et pas blanc. Dans le passé, il faut qu’une personne métis s’identifie comme non-blanc à cause de “la règle d’une goutte” (one drop rule). Maintenant beaucoup de personnes métis ne sentent pas à la aise à dire qu’ils sont blanc à cause de cette règle bien que la plupart de gens ne parlent pas de la règle à haut voix. Et aussi, beaucoup de personnes métis ne sont pas du tout blanc. Par exemple si sa mère est Mexicaine et son père est Chinois.

  • En Canada aussi, il n’y a plus de modèle familial unique. Et il y a des statistiques interessantes.

    1. Le taux de natalité est seulement 1,40. Sans l’immigaration, la population canadienne diminuerait.
    2. Âge moyenne à la maternite est 30,3 ans. (2020)
    3. En 2005, les couples gays ont le droit de se marier. Certaines provinces l’ont autorisé  plus tôt.
    4. Les personnes nées au Canada est plus susceptibles d’être remariées ou de vivre en union libre pour la deuxième fois.

    Il y a une petite vidéo sur les familles canadiennes sur ce site.
    https://www.statcan.gc.ca/fr/rb/video/recensement2016-familles

  • Évidemment c’est une tendance globale. Mais en Pologne la situation est plutôt difficile, car il n’y a pas de bon support pour femmes, ça veut dire que les droits pour les femmes ne sont pas respectés. Le  droit a l’avortement sont très dure, les femmes  peur a tomber enceinte car au cas de problèmes elles sont obligé forte pour continuer grossesse même si foetus est très malade pour vivre soul après naissance.
    Donc même si le gouvernement paye la cotisation mensuelle 500 PLN pour chaque enfant, le taux de natalité baisse chaque année.
    Il n’y pas aussi le droit qui permet  mariages ou adoption pour les minorités sexuelles
    C’est une situation très triste…Je pense que si il n’y a  pas changement en direction des  droits des hommes, la situation se détériora. 

  • Oui, en effet les mêmes évolutions se sont passé en les États-Unis, malgré qu’il y a tendance à moins reconnaître. En réalité, il existe un grand pourcentage des familles monoparentales et recomposées en raison d’un taux de divorce élevé, mais les politiciens ont tendance à ne parler que des familles traditionelles comme la norme, qui je trouve dommage.

  • Oui, je pense qu’ il y a les mêmes tendances concernant les familles au Royaume-Uni. Il y a plus en plus de families monoparentales, plus de families reconstruires, plus de gay marriages. Le taux de natalité par famille au Royaume-Uni est 1.7. On voit la baisse du nombre de mariages.

  • Je observe les mêmes évolutions concernant les familles dans mon ton pays. Je pense qu’il s’agit d’un changement global où la chose la plus importante est le bonheur familial. Mais malheureusement, une enquête a montré qu’au Brésil, 37% des enfants de mères célibataires ont déjà subi un préjudice du fait de leur configuration familiale non traditionnelle, ainsi que 29% des enfants de familles homosexuelles, 26% des familles adoptives et 18 % de ceux dont les parents sont divorcés.

  • C’est la même chose ici au Royaume-Uni. Mes deux fils ne sont pas mariés et ils ont des enfants. l’un d’eux a des enfants de deux partenaires différents. Ma fille s’est mariée deux fois et a eu des enfants avec les deux maris. Dans notre quartier, il y a un couple homosexuel qui a deux filles adoptives. Ce sont les familles du 21ème siècle.

  • Mon pays appartienne a un trosieme monde. Je crois que les choses ont change pour les familles guatemalteques. Il y a beaucoup de divorces entre les jeune gens et aussi, de mariages qui ne veux pas des enfants. Comme nous sommes un pays catholique, le divorce n’est pas accepte entre la majorite. Malgre ca, la separation d’un couple est tres comun, est les mariages monoparentales augmente.

  • Il y a 22 ans que j’habite aux États-Unis. Ici on peut trouver beaucoup de différentes familles. Pendant les dernières années les couples homosexuels ont obtenu le droit ou on peut dire, qu’ils ont eu finalement la possibilité de se marier officiellement. Donc, je pense qu’il y a des progrès un peu partout dans le monde. Malheureusement, on doit continuer a lutter pour obtenir des lois que respectent tous.

  • Je ne connais pas le pourcentage du mariage ou du divorce, en général les personnes se marient plus tard, entre 30 et 40 ans.
    Il y a aussi de famille recomposée, et des couples du même sexe. Dès 2010 il y a un loi qui a adopté le mariage igualitaire et qui autorise l’adoption.

  • Oui, presque exactement. Aux etats-Unis, le modèle de la famille nucléaire a commencé a dissoudre. Cependent, certains États ont des populations qui détestant ou rejettent certains groupes, et s’oppose donc les nouvelles familles. Je ne comprends pas porquoi, mais c’est realité. On doit combattre la stigmatisation des autres familles.

  • Aux Philippines, le modèle familial a évolué en réalité mais pas dans la loi. Ça signifie que on peut observer les mêmes évolutions dans la société car je pense que à présent, les gens sont plus ouverts à les différents types de les couples et les familles. Cependant, malheureusement, le mariage homosexuel n’est pas légal, et le divorce non plus.

  • Oui, J’observe la même évolution concernant les familles dans mon pays. Il y a de plus en plus de familles monoparentales, de familles recomposées et de mariages mixtes. Mais je n’observe que quelques familles homosexuelles et je ne sais pas si elles sont mariées ou elles vivent seulement ensemble. Je n’ai jamais observé un couple homosexuelle qui a adopté des enfants.

  • Bien sûr que j’observe les mêmes modifcations dans mon pays. Aujourd’hui, les familles mono-parental sont de plus en plus courantes. La taux de natalité est toujours très haute parce qu’ici les gens croient que les enfants sont leur richesse. Par contre, le mariage gay est encore interdit.

  • On voit certainment tes 4 nouveaux modèles familiaux ici à Londres et aussi d’autres grandes villes, peutêtre moins à la campagne. Beaucoup attribuent ces changements à la hausse des taux de divorce; en fait, ceux-ci diminuent assez rapidement, bien que plus lentement avec les mariages homosexuels.

  • Oui, maintenant j’habite à Londres et on peut observer les mêmes évolutions de famille que la France. En fait, j’ai vu une publicité récemment pour les vieux couples divorcés. C’était une publicité qui vend des maisons avec partitions pour couples qui veulent vivres séparément mais veulent héberger leur famille. Je pense que le concept de famille évolue plus. Mais, quand j’ai vecu au Japon, la famille était trop traditionnel. La définition de familles c’était une femme, un homme et leurs enfants. Pour le japonais moyen, il n’existe pas d’homosexuels et divorcer était taboo. J’espère que les années qui passent donnent plus de progression libérales.

  • Oui, on peut observer les mêmes évolutions concernant les familles en Lituanie, néanmoins il y a une exception. Les couples gays n’ont pas encore le droit de se marier, donc l’adoption des enfants par des couples gays est également impossible. Le marriage gay fait l’objet d’un vif débat en Lituanie évolutions concernant les familles, et l’homophobie est un problème dans mon pays. 

  • Oui ici aussi il y a des différents modèles de familles. Le taux de divorce est élevé et plus en plus le marriage est devenue obsolète. Les gens vivent ensemble. Une autre tendance à la hausse est de ne pas se marier. Les femmes sont professionnelles et elle ne veulent pas se marier, ou avoir de bébés car elles préfèrent suivre leurs carrières professionnelles.

  • La situation concernant les familles et les mariages est similaire en Allemagne. Chaque année il y a moins au moins de mariages. Heureusement aussi ici on doit se marier avec une femme ou un homme, comme on veut (ou: comme il plaît?) et bien sûr des nouveaux modèles de famille résultent des divorces et des recompositions des familles.

  • Je pense que oui, mais vraiment je ne suis pas sûr. Je vis à Berlin depuis trois ans et comme je suis sans enfant par choix je pense que j’ai créé mon nouveau réseau d’amis sans avoir beaucoup de contact avec ceux qui choisissent d’avoir des enfants. Mais en général, c’est une ville très ouverte d’esprit.

  • En Espagne c’est comme en France mais ces derniers temps les mariages ont diminué, les jeunes vivent ensemble sans être maries à l’église comme dans le passé et s’ils ont des enfants se marient civilement mais surtout c’est qu’i a changé ce sont les célébrations, d’abord à cause de la crisis et puis le covid, on a terminé avec les grandes fêtes.

  • Russie, environ la moitié des premiers mariages se brisent. Les enfants restent généralement avec leur mère. Les pères après le divorce participent rarement à leur vie. Les seconds mariages sont plus stables. Et l’homme élève les enfants de sa femme de son premier mariage. En fait, la vie de la famille est dirigée par la femme. Toutes les décisions sont prises par elle. Mais un mari doit se soucie aux besoins financiers de la famille. Les mariages homosexuels ne sont pas enregistrés en Russie. Mais un type très courant de famille homosexuelle dans laquelle deux femmes élèvent un enfant. C’est maman et grand-mère. Dans une telle famille, toutes les décisions sont prises par la grand-mère et la mère, elle se soucie aux besoins financiers de la famille. Bon, j’exagère un peu, bien sûr.

  • Je suis roumaine et ici la religion a beaucoup d’influence sur la population ( j’ai vu une étude qui disait que nous sommes les orthodoexes les plus fidèles de tous les pays européens) dans le sens lequel l’église catholique ne veut pas le mariage entre les gays. Il y a deux ans, ont a voté au référendum pour la famille traditionnelle. Pour tous les autres sujets, je crois que la situation e similaire.

  • Aux Pays-Bas, il y a la même situation. Beaucoup de mariages finissent en divorce.
    Aujourd’hui c’est 16% des mariages qui finissent comme ça.

    Le résultat est beaucoup de familles recomposées, ainsi que les enfants de temps en temps ont deux pêres et deux mêres, parce que les deux parents ont enfants de leur mariage d’avant. C’est presque rare à l’école qu’un enfant n’a qu’une mère et un père.

    Parfois les enfants ont une chambre chez leur propre mêre, mais aussi une chambre chez leur propre pêre, parce qu’ils ne habitent pas tout le temps en une famille.
    Pourtant ils peuvent avoir une vacance avec leur père et son nouvelle famille et aussi avec leur mère avec sa nouvelle famille. Ça peut être bizarre.

    Les mariages homosexuels sont déjà très normal dans notre pays. Le mariage des couples homosexuels sont possible aux Pays-Bas depuis avril 2001. Mais eux aussi connaissent un nombre des divorces. Des 28.000 mariages seulement 20.000 sont toujours ensemble.
    Le nombre de divorces entre deux femmes s’élève à 26%, entre deux hommes ce n’est que 14%.

  • Oui, tout ce qui se passe concernant les familles en France se passe aussi au Royaume Uni. Je pense que le mariage au Royaume-Uni reste populaire, mais à mon avis, c’est un anachronisme. Je me suis mariée uniquement parce que c’est plus facile d’hériter après le décès de l’un ou l’autre des partenaires. C’est un cas où la loi n’est pas en phase avec la réalité d’aujourd’hui.

  • J’habite aux Philippines et ici, on est très conservatif. La réligion a beaucoup d’influence sur la population. Et l’église catholique ne veut pas le mariage entre les gays. De nos jours, il y a plus de personnes qui veulent le changer. Je vois aussi que les gens se marient de plus en plus plus tard. Mes grand-parents s’est mariés quand ils ont eu vingt ans, et le même pour beaucoup de familles.

  • En Russie il y a beaucoup de familles traditionnelles et familles monoparentales. Selon les denières données le nombre de familles monoparentales augmente presque chaque année. Si on parle de familles mixtes, leur nombre est toujours constant. Les familles homosexuelles n’existent pas oficiellement, car le mariage et l’adoptation d’enfants est interdit par lo loi pour les personnes gays.

  • Aux États-Unis, je me semble qu’il y a une nouvelle tendance à se marier, n’importe quelle type de couple (homosexuel, mixte, monoparentale ou famille recomposée). Bien sûr, je n’ai aucune preuve, juste ce que j’ai observé. Comme en France, les couples se marient plus tard que les générations précédentes.

  • Définitivement. Les Etats-Unis c’est une nation multiculturelle et il y a aussi beaucoup de familles avec structures différentes. Quelque chose que j’ai observé c’est, pour ma generation, c’est plus en plus normal avoir un partenaire sans se marier. Par example, mes parents étaient un couple pour 8 moins avant de se marier. Mon mari et moi nous sommes mariés aprés 2 ans. C’est une grande différence, n’est pas? Maintenant, je connais beaucoup de personnes qui sont couple depuis 4…5…6 ans, et ils ont décidé de ne se marier pas. A mon avis, ce n’est pas mal, mais le concept est différent.

  • Chaque état aux États-Unis est différent. En Californie, où j’habite maintenant et à New York City où j’habitais quand j’étais jeune, c’est normal de voir beaucoup de couples homosexuals et mixtes. Mais au milieu du pays il y a beaucoup plus de préjugés et d’intolérance, même si le mariage homosexual est devenu légal dans tous les 50 états en 2015. L’immigration est aussi un sujet qui divise la nation.

  • En fait, quelquefois j‘ai l‘impression que les gens en Allemagne retournent de plus en plus aux models plus traditionnel. Mais peut-être c‘est un souci indu. De toute façon, je ne connais pas des nombres. Et aussi je pense qu‘il faut attendre si les expériences de la pandemie ont aussi changé ces aspects de nos vies.

  • En Italie il y a les même genres de familles; les familles monoparentales sont une realité depuis longtemps, ainisi que celles recomposées et mixtes, vu que l’Italie est un pays de forte immigration. Le mariage gay a été legalisé il y a pas longtemps. Cependent, on observe une tendence differente vis-à-vis du taux de natalité: il est plus bas que en France et toujours davantage de personnes décident de ne pas avoir des enfants, par rapport aux questions économiques et écologiques. Par contre, en Pologne les deux derniers types de familles sont rélativement rares, vu que c’est un pays fontamentallement xénophobe, où le marriage entre deux personnes du même sexe est illégal 🤦🏻

  • Au Royaume-Uni, à propos de la famille, c’est la même chose, il n’y a plus de modèle familial unique. Cependant, le taux de natalité est le plus bas jamais atteint et il y a des raisons d’être inquiet. Le Royaume-Uni a besoin d’enfants de supporter l’économie, mais sans mettant une meillure valeur sociale et financière sur le rôle parental, cela n’arrivera pas!

  • Oui, bien sûr, mais je pense que les Français sont plus productifs que les Américains. En raison du coût de l’éducation, de plus en plus de couples n’ont pas d’enfants. Aussi, avec le virus, le réchauffement climatique et tous de autres problèmes de la société…il y a un hésitation à mettre des enfants au monde. Comme en France, il y a plus de divorcés, plus de couples de la même sexe qui se marient et plus de couples mixtes.

  • Oui en effet… une évolution similaire a eu lieu aux Etats-Unis comme vous avez discuté dan cette vidéo. Mes les dates sont assez proche. Ici le marriage homosexuelle a été complètement légaliser en 2015, même si c’était legal dans certains états avant cette date.

  • Sélons Wikipedia, dans le Royaume-Uni, le taux de natalité est 1.65 ; le moyen age de mariage était 27 en 1972 et 38 en 2017 pour les hommes, et 25 en 1972 et 36 en 2017 pour les femmes ; il y a aussi environ 7000 mariages gays chaque année depuis 2014, dont 44% entre hommes et 56% entre femmes. Ce sont des chiffres très intéressants. Merci pour ton choix de sujet !

  • En Colombie, on peut observer une évolution similaire à celle de la France. Le mariage gay a été légalisé en 2016 et les familles monoparentales sont nombreuses, mais c’est un phénomène de société déterminé par le grand nombre de grossesses non désirées chez les jeunes de moins de 18 ans. Quant aux mariages mixtes, il n’y en a pas beaucoup par comparaison avec la France car l’immigration n’est pas très élevée par rapport à l’Europe.

  • J’ai fait quelques recherches car je ne savais pas quelle était la situation en Allemagne. Voici quelques résultats.

    Il y a actuellement environ 18 millions de mariages en Allemagne. Le nombre de mariages existants n’a cessé de diminuer depuis les années 1970.

    Environ 1,5 million de ces couples mariés sont binationaux.

    En 2020, le taux de divorce des mariages en Allemagne était d’environ 38,5 %. Les mariages qui ont divorcé en 2020 ont duré en moyenne environ 14,7 ans jusqu’au moment du divorce. Globalement, la durée moyenne du mariage a augmenté depuis 2007.

    Le mariage homosexuel est légal en Allemagne depuis le 1er octobre 2017. Auparavant, il existait la possibilité d’un partenariat enregistré, qui n’offrait que des droits limités.

  • Dans les Etats-Unis, ce n’était qu’il y a moins de dix ans que le mariage gay était loi (malgré pas de Congrès, mais la Court Supreme). Avant ça, les familles était plus “traditionelle”, mais le taux de divorce s’est agrandit plus en plus. Les familles mixtes a aussi s’agrandit grace à la diversité de notre pays. Maintenant, c’est très normal à voir des familles du vidéo.

  • Aux États-Unis, depuis 2013, le mariage entre deux personnes du même sexe est légal. C’est une bonne chose, car je suis gay, et mon mari et moi nous sommes mariés la même année. Dans une étude de 2016, l’âge moyen du mariage est de 30 ans. 34% des personnes de plus de 20 ans avaient divorcé.

  • Ma famille est vraiment recomposée. Nous sommes 4 enfants du même papa et maman qui sont divorcés, mais nous avons aussi un demi-frère et une demi-soeur qui sont les enfants de notre père et sa deuxième femme, et deux demi-frères et une demi-soeur qui sont les enfants du deuxième mari de ma mère par sa première femme. Nous sommes tous adultes, enfin il y a aussi les beaux-frères et les belles soeurs …. et encore plus d’enfants.

  • Bonjour,
    J’habite à l’Amsterdam et dans le capital il y a beaucoup couples mixtes des racines. Mais quand tu voyages au petits villages réligieux au campagne on voit la majorité des couples ne sont pas mixtes.
    Aujourd’hui les couples mariées ont moins enfants que centaines années passées. Aussi je peux remarques que aujourd’hui on a une ou deux enfants et pas quatre ou cinq enfants.
    Claudine

  • Au Brésil, comme en France, il n’y a plus de modèle familial unique. La famile biparentale traditionelle a cédé la place a plusieurs autres modèles également socialement acceptés. Avec la loi instituant le divorce, promulguée en 1977, les familes monoparentales se multiplient. L’actuelle Constitution fédérale de 1988 a assimilé l’union stable au mariage, e la Cour Suprème du Brésil a compris que les unions homossexuelles seraient couvertes par cette disposition constitutionnelle. D’autre part, contrariement à ce qui se passe en France, les unions mixtes (interraciales) ne sont pas juridiquement considérées comme um modèle familial particulier. Peut-étre parce que notre pays s’est formé à partir de l’immigration de peuples différents, notre societé a toujours été ouverte à de nouvelles cultures et origines.

  • Le moyen taux de divorce en Angleterre et Payes de Galles est 33%, sur la base de tous les mariages pendant le dernier 50 ans, entre 1964 et 2019. Cependant, le taux change selon de combien des ans une couple a été ensemble.
    Le Parlement de Royaume-Uni a passé l’agir de mariage (Couple de Même Sexe) laquelle a présenté mariage de civil pour les couples de même sexe.
    L’âge moyen pour les gens ses marier en Royaume-Uni a été de plus en plus tard depuis 1970, avec l’âge moyen des hommes et les femmes ses marier augments de 27.4 ans en 1970 à 38 ans en 2017, avec l’âge moyen des femmes augments de 27.4 ans à 35.7 ans dans la même période.

  • Oui, c’est pareil en Australie. Les jeunes personnes préfèrent de vivre ensemble que de se marier et il y a beaucoup d’enfants qui naissent hors mariage.

    En plus les jeunes personnes qui decident de se marier ils se marient beaucoup plus tard qu’avant à cause de leur carrière où des problèmes financiers.

    Au même temps il y a un grand nombre de divorces chaque année. Malheureusement je n’ai pas de statistiques. Les couples homosexuels ont depuis 2017 le droit de se marier et par consequence d’adopter des enfants depuis 2018.

  • Je pense que dans mon pays on observe les mêmes évolutions concernant les familles qui ressembles à ces qui est dans la France. Mais quelque indice de la développement semblable à la français est possible, cependant dans un plus moindre volume.
    Je ne suis pas expert dans ce domaine. C’est pourquoi je vous demande pardon.
    Wlad.

  • Nouvelle Zélande a vu la meme progréssion que France, parce que dans notre payes il n’y a plus aussi de modéle familial unique. Les facteurs qui influence la change sont le taux de divorce, que les couple gays peuvent adopter, et moins de personne veut se marier. Mais avec tout ces changes, il n’y a une probléme, la vie continuer, juste un peu differentement. 

  • Je pense que la plupart de cette information reflétent celles du Royaume-Uni. Mais Je crois que un difference entre la France et le Royaume-Uni est que c’est possible d’adopter si on est celibataire et n’est pas marié en Angleterre. Donc peut-etre existe-t-il un cinquieme type de familie en Angleterre qu’on pourrait s’appeller une famille monoparent adopté?

  • C’est similaire ici en Australie. Il y a 20% monoparentale. Mais il y a seulement 7% famille recomposée. L’Australie a plus de mariages mixtes qui la France (plus de 30%). Mais la définition est différente. L’Australie définissez les mariages mixtes comme entre différentes cultures et pas la couleur de la peau ou la race.

    L’Australie été seulement légalisé le mariage gay en 2017.

  • Je crois que c’est pareille aux Etats-Unis, mais surtout dans les grandes villes. La famille a beaucoup évolué. Comme en France, de moins en moins de personnes se marient et s’ils se marient, ils se marient plus tard. Ici on a eu un beau progrès social aussi avec la légalisation du mariage gay. 🙂 

  • En Russie il y a plus de famille monoparentale mais si vous êtes divorcé et trouvé un nouveau partenaire (même si vous avais des enfants d’un mariage antérieur) il sera considéré comme non normal que vous viviez ensemble et ne vous mariiez pas. Je ne sais pas si c’est bien ou non.

    Des mariages mixtes ont toujours été. Mais si on parle de Karim et Mélanie qui sont très différents, en Russie il n’y a pas beaucoup de couples qui sont aussi très différents en apparence.

    Sur le dernier type de famille (les couples gays) je ne sais pas ce que dire pars que officiellement, ces couples ne sont pas autorisés à se marier ici et ils ne peuvent pas adopter un enfant. Ce n’est pas parce que il n’y a pas des couples comme ça mais parce que la Russie est un état qui ne donne pas le droit aux des couples homosexuels.

  • Merci pour ce leçon! Je suis une seule parente et j’ai adopté ma fille. Nous sommes une famille mixte aussi. C’est frustrante de recevoir des questions personelles d’inconnus au hasard de notre famille juste parce que nous sommes different des autres. Mais je suis reconnaissant de vivre à New York City où il y a beaucoup des familles diverse.

  • C’était la même chose pour moi, être und mère monoparentale avec un enfant, il m’a fallait tout le temps d’expliquer comment je peux travailler mes heures comme ca ou pas.
    C’est l’image des femmes commes les bonnes femmes qui sont à la maison et qui ne doivent pas travailler. En Allemagne, c’est ce que je crois, c’est quelque chose dommage si une femme dois travailler plus que 20 ou 25 heures par semaines.
    Ca n’est pas favorisé ni (déjà )supporté de gouvernement.

  • C’est vrai que la modèle famille a évolué aussi dans les États-Unis. Maintenant 25% des enfants vivent en familles monoparentales, dont la grande majorité de ses parents célibataires sont les femmes. 50% des familles sont recomposées et 10% des époux sont mixtes. Même si le mariage gay est légal ici depuis 2015, il y a des états que toujours le prohiber. Selon ma propre expérience, il faut trouver des nouvelles expressions pour décrire ces familles modernes. Par exemple, comment s’appellent les frères et les sœurs qui sont liés par le mariage, mais pas par le sang ?

  • Aux États-Unis il y a les mêmes changes en la famille. Je me demande si les changes sont vraiment ou s’ils sont le résultat de l’acceptation dans la société. Aucunes des changes sont vrai, je suis sûr, parce qu’il y avait un change des lois aussi aux États-Unis pour reconnaitre les liaisons de personnes de même gendre. Mais avant ça, il y avait beaucoup des couples gais qui habitaient ensemble sans dire rien à la communauté.   J’ai travaillé avec beaucoup des familles dans mon bulot. J’ai trouvé que le forme de la famille ne veut rien dire. C’est le caractère des adultes que fait la joie ou la douleur des enfants. S’ils en ont la capacité donner la priorité à leurs enfants et s’ils n’ont pas les grosses difficultés de santé mentale, ils/elles peuvent créer une famille très bonne. S’ils n’ont pas le caractère, pour n’import quoi raison, les enfants vont avoir du mal. Pour moi, ça c’est la chose l plus importante – que les adultes soignent bien de leurs enfants.  

  • Hugo et Anna habitent en Pologne alors ils connaissent la situation là-bas. Ce n’est pas rose – le taux de familles monoparentales augmente (càt les hommes ont tendance à quitter les femmes quand les choses deviennent trop ‘compliquées’, et généralement ils évitent de payer le pension alimentaire pour leurs enfants), le taux de fécondité est l’un de plus bas du monde (1.34 par femme, c’est pas surprenant – les femmes ne veulent pas finir seules avec un enfant, les soins pré- et postnatals sont de mauvais qualité, pareil pour les services de garde d’enfants, le FIV est consideré par le gouvernement et par l’église comme un péché, aussi l’interruption volonaire de grossesse, même si cela est justifié par des raisons de santé), le pays est aussi parmi les plus homophobes en Europe.

  • I’ll y a douze ans, en 2009, des femmes americaines avaient en moyenne deux enfants. Désormais, le taux de la fecondité est 1,7, inférieur à celui de la France. Mais à d’autres égards, l’état chengeant de la famille ressemble celui de la France: davantage de families monoparentales, de familles récomposées, et de couples homosexuels qui ont adopté des enfants.

  • En réalité, je pense que la situation en Angleterre est très similaire à celle de la France.
    De plus en plus de gens choisissent de
    se marier plus tard, souvent après avoir eu des enfants. Donc l’âge du premier
    mariage est plus bas. Il y a aussi plus de familles monoparentales et
    recomposées. En Angleterre aussi on peut maintenant se marier si on est homosexuel
    et ils ont aussi le droit d’adopter un enfant. Cependant, je pense que ce sera
    difficile en practice. En ce qui concerne les mariages mixtes,
    je ne sais pas mais je pense que c’est peut-être moins courant en Angleterre
    (ou peut-être juste différent) à cause de notre histoire. (Mais cela dépend, je
    suppose, de la façon dont vous définissez la race/la nationalité).

  • Oui, en Suède c’est pareil ! Il y a beaucoup de familles monoparentales recomposées. En outre, depuis 2016 de plus en plus de femmes célibataires ont le droit de la reproduction assistée (par utilisant une banque de sperme). J’ai des amies célibataires qui ont réalisé un peu tard de leur vie (elles ont entre 40 et 45 années) qu’elles voudraient un enfant. Car ça peut-être prend beaucoup de temps pour une femme de rencontrer un homme agréable, elle se prennent sa destins propre en main !

  • En Pologne, comme parmi plusieurs pays europiennes on peut observer la baisse de popularité de la mariage traditionnel. Il y a plus en plus de familles recomposées et en particular, entre des gens jeunes il ya beaucoup de relations sans formalisation.
    Le gouvernement, qui est trop traditionel essaie de arrete des changement mais il n’est pas efficace ou on peut dire, il produit contre resultats.
    Et tres grand problem sociale c’est une baisse de le taux de natalité.

  • Oui, j’observe que dans les États-Unis, et en particulier parmi ma génération, il y a beaucoup de gens qui ne vont pas se marier ou avoir des enfants. Avant, c’était le mode de vie. Maintenant, beaucoup de personnes cherchent l’amour mais pas les enfants. En plus, beaucoup cherchent les enfants mais pas le mariage.

  • Je suis très désolé que dans notre pays, en Hongrie, le gouvernement ne permit pas les familles différentes de se composer. Les régulations déclarent qu’une famille se compose d’un homme et une femme mariée. Les familles monoparentales et les couples homosexuels ne peuvent pas adopter des enfants. Le plus grande honte est que l’homme qui a écrit cette règle était appréhendé dans une party homosexuelle illégale avec des drogues dans son sac à dos.

  • Dans mon pays, c’est Japon, on considérais que il aille se marrier tôt ou tard dans sa vie. Mais maintenant plus et plus jeunes ne choisissent pas de se marrier. Donc il y a moin de couples marrié recement. Et il y a plus numbres de divorces et plus des enfants vivent avec un parent. Il y a aussi des couples préfèrent de n’avoir des enfants.

  • Aux états-unis il y a définitiivement une évolution des formes de familles. Il n’y a plus une seule forme dominante. Un peu moins de la moitié des enfants vivent avec deux parents qui sont dans leur premier mariage, et environ un quart des enfants vivent avec un seul parent. Les autres ? ce sont trop compliqué d’expliquer en français! Un fait qui m’a surprise lorsque j’ai fait ces recherches et que plus de 50% des adultes américains sont célibataires.

  • Dans mon pays, La Colombie, la famille a évolué considérablement car notre société est pIus progressive qu’avant. Grace à cela, il ya des familles monoparentales, bi parentales sans enfants et avec enfants. Il existe aussi des familles homo parentales avec enfants et sans enfants, des familles adoptives, et la famille extensive qui est composé de parents, d’enfants et de grand parents.

  • En Angleterre, il y avait la même tendance et jusqu’à récemment nous avions vu de plus en plus de tolérance vers les minorités. Malheureusement, depuis 2016, le Brexit et plus récemment la Coupe d’Europe, nous avons vu de plus en plus de racisme et d’intolérance vers ces minorités, qu’elles soient homosexuelles, raciales ou religieuses. Je voudrais envoyer mes excuses pour avoir eu Johnson comme Premier Ministre !  😁 

  • En Australie les femmes avaient en moyenne 1,74 enfants en 2017. C’est le plus bas taux de natalité de tous les temps. En comparaison en 1961 le taux de natalité était 3,55 en moyenne par femme. La population d’Australie grandit à cause de l’immigration. Sans l’immigration, la population serait sur le déclin.

  • La même évolution se déroule aux États-Unis comme en France et en les autres pays en Europe. Il y a un relation entre le progrès social pour les femmes avec les taux de divorce et les familles monoparentales, recocomposées et mixtes. Les femmes sont plus libre avec plus de choix dans vie professionelle et aussi il y a le soutien social du gouvernement pour l’éducation des enfants dans tous les circonstances. Par contre, dans les pays où les femmes sont plus dépendantes sur leurs maris comme en Inde ou à l’Iran par exampe il y a beaucoup moins de familles progressives. 

  • Les chiffres de mariage en Irlande sont semblable aux celles de France. Le gay-mariage existe ici depuis le 16ième Novembre 2015. Le 19ième Juillet 2017 les lois d’adoption en Irlande étaient modifiées pour favoriser les couples de même sexe d’adopter des enfants. En 2019, l’âge moyen des mariages même sexe c’était 39.6 ans et l’âge moyen des mariages de sexe opposé, c’était 36.8 ans pour les jeunes mariés et 34.8 ans pour les jeunes mariées.

  • En Nouvelle Zélande, comme en France, il y a plusieurs modèles de familles. La Nouvelle Zélande est un pays libéral et les femmes Néozélandaises sont peut-être plus féministes qu’en autres pays. D’ailleurs, la population indigène, des Māori prend un part important dans la société ici. Donc, ce n’est pas une surprise de trouver une acceptation de différents types de familles. Toutefois, ce sont les familles avec un couple et leurs enfants qui sont le plus fréquentes, et pour les Māori, des familles étendues sont normales. Nous avons aussi, plus ou moins 14% de familles monoparental. Des familles recomposées sont encore assez fréquentes parce que le chiffre de couples qui se divorcent est de plus en plus élevé. Finalement, les couples homosexuels sont plus nombreux et c’est acceptable pour ces couples d’avoir des enfants. En général, je pense qu’il y a plus de similarités que de différences entre les deux pays.   

  • Cette évolution de la formation des familles est une réalité presque générale dans les pays d’occident. Au Brésil, cela se produit également, mais plus lentement. Je crois que le changement est lié au changement du rôle des femmes dans la société. La participation croissante des femmes au monde du travail permet leur indépendance financière. Une femme n’accepte plus de rester mariée si elle n’est pas heureuse. Donc, le nombre de divorces a augmenté. Les mariages homosexuels et l’adoption d’enfants par ces couples sont également en augmentation, même si la discrimination existe toujours.

  • L’âge de se marier en Turquie est aussi baissé par rapport à 70s, c’est 26 ans en moyenne. Cependant, il est encore faible. Malheueresement, la communauté en Turquie est très traditionelle en matière de mariage, alors des familles en Turquie sont souvent les familles avec une femme, un homme et leurs enfants. La majorité de la communauté semblent de se sentir préoccupés par les relations hors mariage. Il n’est pas courant d’être une famille monoparentale aussi. Il n’y a pas le droit de se marier pour les personnes homosexuels.

  • Dan les Etais Unix, ou je habite, les familles sont aussi très hétérogènes parce que ce pays est extrêmement multiculturel. Cependant, la majorité de mariages ont lieu entre personnes de ‘background’ similaire. Pour example, c’est plus commun voir couples ou tout les deux sont hispaniques ou tout les deux sont afro-americaines. Les mariages homosexuels sont étés legalizes dans tout les états depuis de 2015, mais avant ça il été possible pour personne de le même sexe de aller a se marier chez certaines étais comme la Californie.

    Est-ce que vous pouvez me corriger un peu mes erreurs? Merci beaucoup!!! <3 <3

    • Salut Elina !

      Voilà la correction de ton commentaire :

      “Aux États-Unis où j’ habite, les familles sont aussi très hétérogènes parce que ce pays est extrêmement multiculturel. Cependant, la majorité des mariages a lieu entre les personnes de ‘background’ similaire. Par exemple, c’est plus commun de voir les couples où les deux personnes sont hispaniques ou afro-américaines. Les mariages homosexuels ont été légalisés dans tous les états en 2015. Avant c’etait possible pour les personnes du même sexe d’aller se marier uniquement dans certains états comme la Californie.”

  • Dans mon pays, la Hongrie, la situation est un peu différente. Il y a beaucoup de familles monoparentales et familles recomposées, puisque le taux de divorce est très élevé. Mais, en Hongrie il n’y a pas beaucoup de mariages mixtes, puisque la population est ethniquement assez homogène. Il n’y a pas beaucoup de couples gays avec des enfants adoptés, parce que le gouvernement hongrois essaie de les empêcher d’adopter. Donc la constitution hongroise régle que le pére doit être un homme et la mére doit être une femme.

  • Oui, les mêmes évolutions dans les familles ont eu lieu en Australie. Je pense qu’il y a toujours des forces pour le changement et d’autres plus conservatrices. Pour moi, ce n’est pas vraiment le mariage qui est le plus important mais la beauté, la vérité et l’amour. 

  • En Allemagne la situation familiale est prèsque pareille. Sauf, il y a moin des naissances. Je crois le taux des naissances est à peu près 1,3! C’est pourquoi on se plaint beaucoup, à l’autre coté il manque des places disponibles dans les crèches. Et surtout, comme femme avec un ou plusieurs enfants tu es souvant défavorisé d’une maniere diversifiée, malheureusement… 🙁  Par example dans quelques groupes des professions tu ne peux pas travailler seulement demi-jour.

    • C’était la même chose pour moi, être und mère monoparentale avec un enfant, il m’a fallait tout le temps d’expliquer comment je peux travailler mes heures comme ca ou pas.

      C’est l’image des femmes commes les bonnes femmes qui sont à la maison et qui ne doivent pas travailler. En Allemagne, c’est ce que je crois, c’est quelque chose dommage si une femme dois travailler plus que 20 ou 25 heures par semaines.

      Ca n’est pas favorisé ni (déjà )supporté de gouvernement.

  • Oui, aux États-Unis, il y a la même phénomène concernant ces nouvelles tendances familiales. Fréquemment, les jeunes se marient plus tard qu’avant, ou ne se marient jamais du tout. Par ailleurs, comme Hugo l’a dit est le cas en France, de plus en plus couples sont homosexuels.

  • Dans mon pays, je pense que c’est plutot la meme comme en France. Je ne suivi pas completement la tendence actuel mais comme c’est aussi le pays europeen, la tendence est vraiment ressemblant. Mais juste hier, il y a un autre vot de mariage homosexuel dans le parlement tcheque et il a passé a la deuxieme lecture au parlement (c’est probablement pas correcte mais…desolée). Donc on espere que on va le passer finalement, c’est vraiment honte. Maintenant, Il y a juste le partenariat enregistré possible pour des couples homosexuels.

    • Aux États-Unis on trouve touts les formes de mariage ou de co-habitation. Il y a des personnes très conservative qui ne vivent ensemble avant leur mariage et aussi des personnes qui ne se marient pas du tout. Il y a des couple mixtes et des couples homosexuels avec ou sans enfants. Le mariage est assez important, car c’est un grand business, peut-être conditionné par Disney.
  • Dans mon pays, Royaume-Uni, il y a beaucoup de types de famille. Mons pays est très diversifié et ça me rend très heureux parce que tout le monde peuvent être exactement qui ils veulent. Je pense que le résultat est que de plus en plus de gens sont heureux dans leur vie.

  • Dans mon pays, Brésil, il y a beaucoup modelés de familles, malgré c’est un pays traditionnel en relation avec cette question. Dans les familles à faible revenu, on peut voir plus femmes qui élever leurs enfants seul. Les familles recomposées sont aussi
    commun, principalement dans les classes moyennes et riches. Les mariages
    mixtes, sont présents dans notre culture depuis toujours, les brésiliens sont beaucoup
    ouverts aux autres cultures.
    Et en fin, sur la question du mariage de couple de même sexe et de la adoption des enfants pour leurs, je pense que La France est plus avancé en ses lois.

  • Dans mon pays, oui il y a la même chose comme en France. Nous avons quatre modelés du partenariat. Il y a beaucoup de femmes qui élever leur enfants seul. Malheureusement, beaucoup de couple est divorcée. Je pense, parce que de nos jours il y a plusieurs l’opportunité à rencontrer un nouvel copine. Dans les années 70, sans l’internet il y avait plus difficile à trouver ou rencontrer un nouvel partner.  Majorité les femme n’ai pas
    travaille dans cet époque. Il y a beaucoup d’immigrant dans mon pays. Et pour cette raison, nous pouvons voir de plus en plus mariage mixtes. Malheuressment la meme chose ici, il y a aussi discrimination ici. Et enfin le mariage de couple de même sexe. C’est aussi légal, mais je ne connais personne qui habite dans un mariage comme ça. 

  • J’habite au Royaume-Uni depuis 18 ans. Mais je suis n au Turkmenistan. C’est un pays dans de la Asie Central. Il y a 5 million de personnes, la majorité, 89%, sont muslims. Turkmenistan a été une partie de Union Sovetique, qui n’existe plus. Mais c’est pour ça que vous ne verrez pas hijab in Turkmenistan ou d’atres attributes de la foi musulmane.
    Je suis tellment triste de dire que aujourd’hui c’est illegal être gay en Turkmenistan. C’est un thème interdit.

    Donc, je peux seulment parle de quelque types de familles en Turkmenistan:

    ·       Une famille typique: une mere, un père et lest enfants. Quelquefois, le marriage a été arrange mais pas souvent.
    ·       Une famille monoparental principalement avec une mere
    ·       Beaucoup de familles recomposeé
    ·       Plus souvent, il y a des situations quand l’homme a deux famille en même fois. Deux femmes. Officielement, c’est illégal, mais vous pouvez voir ces familles partout

  • Je pense que aux États Unis la situation est très similaire sauf pour le pourcentage de familles monoparentales. En général, les familles monoparentales aux États Unis ne sont pas la majorité des familles, mais dans les villes grandes elles sont plus commune. Cependant le pourcentage augmente.

  • Oui, l’évolution des familles c’est similaire au Brésil. Il y a de plus en plus des familles mon parentale et de plus en plus des familles formés par deux hommes ou deux femmes. Et je pense que même les autres formes des familles devraient être reconnues comme une famille: un couple sans enfants, un personne avec son chien, etc…

  • Je suis argentine mais j’habite au Danemark. En Argentine, je pense que maintenant l’évolution est très similaire à celle de la France, notamment dans les âges du mariage et dans la diversité des types de couple. Au Danemark, en revanche, il est bien connu pour respecter la diversité et l’égalité de tous ses habitants, mais pour une raison quelconque, je n’ai pas rencontré beaucoup de couples homosexuels et je ne vois pas la tendance à avoir des enfants plus âgés très marquée.

  • Je vis aux États-Unis et ici, il y a aussi beaucoup de familles monoparentales ou de couples qui se sont séparés et ont épousé de nouveaux partenaires avec des enfants d’un mariage précédent. On les appelle les “Patchwork Families”. 

  • En Angleterre la famille traditionnelle disparaît. Dans sa place il y a diffèrent combinassions de groups familial. Comme dans le vidéo, il y a les monoparentaux; les familles recomposées; les mariages mixed et les mêmes sexes mariages (qui ont été légal depuis 2013). Plus en plus familles sont recomposées; mais malheureusement plus en plus mariages finissent en divorce…qui est triste. Mon mari et moi ont marie pour 52 ans, et pour nous le mariage traditionnelle fonctionne très bien, mais puis nous sont très chanceux – car c’était (et serait toujours) notre choix. Quelle que soit combinaison, je souhaite que toutes les familles auraient longévité (beaucoup moins complique…peut-être) 

  • Oui, c’est la même situation aux États-Unis. Mais, je crois que l’acceptation de différents modèles dépend de l’endroit où on habite. Malheuresement, tout le monde est pas d’accord. Je suis moi-même la seule parente dans ma famille; c’est moi et mes deux enfants.

  • Le Canada est devenu le premier pays hors de l’Europe et le quatrième pays dans le monde à légaliser le marriage homosexuel le 20 juillet 2005. le nombre de familles canadiennes où trois générations vivent sous un meme toit est aussi en croissance, une tendance essentiellement liée aux modèle d’ immigrations contemporains.

  • Aux États Unis c’est la même situation. À grâce de une longue battre, les couples gais ont le droit d’adoptante at le droit de marriage. Il y a beaucoup de familles mixtes aussi.
    Une nouvelle tendance à NYC est pour une famille où les parents sont divorcés, à rester dans la même appartement parce que le coûte de trouver une autre appartement est trop chère.

  • Je pense oui. Le taux de natalité baisse ici comme en France avec 1.7 par mère. Les droits pour les couples homosexuelles améliorèrent aussi. C’est incroyable combien vite le sentiment public a change’ mais la progrès social et quelque chose de quelle on doit être fier.
    Nous sommes encore loin de qualité pour les groupes historiquement prive’ de ses droits mais comme le MLK dit: l’arc de l’univers moral se plie dans le direction de la justice.

  • Oui! Il y a les mêmes évolutions aux États-Unis. Plusieurs des familles sont divorcé. Je crois que cette experience pour les enfants, on lui donne des peur de la marriage. Si les enfants de ses marriages voudrais marier, on ne sais pas.

    Au même temps, les droits de couples gai est en train d’augmenter, grâce au procès Obergefell v. Hodges. C’était un procès séminal, pour les droits des humains. Ce procès a dit que les personnes gai ont le droit de protection égale devant la loi, et que les droits de marriages est inclus.

  • Je vois des similitudes entre les évolutions concernant les familles au France et dans ´Etats-Unis. Aujourd’hui il y a plus en plus des families que dont les parents sont divorcés. Dans les anneés cinquante ou soixante, par exemple, il n’y avaient pas des divorcés. En plus, les parents des les enfants se habitaient ensemble et étaient mariés mais aujourd’hui il y a beacoup des couples que habitent ensemble mais ils ne sont pas mariés.

  • Je suis américain et gay … et un homme plus âgé. Au fil des années, dans la communauté gay aux États-Unis, il y a eu aussi une évolution. Quand j’étais jeune, un couple gay ne pouvait pas adopter d’enfants … ce n’étais pas possible. Mais maintenant, beaucoup de couples gays veulent avoir une famille et ils peuvent adopter les enfants. Ou même avoir leurs propres enfants. Malgré ce progrès, il y a certaines régions de notre pays où les groupes religieux ne permettent pas l’adoption d’un enfant par un couple gay. On doit donc continuer la combat pour l’égalité des droits. 

  • En Afrique du Sud il y en a onze langues reconnues par l’état et chaque tribu a son propre coutumes en fonction de leurs familles. L’ex président Zuma, qui est Xhosa, a eu six femmes en 2012. On dirait que aujourd’hui il en a deux. La race Coloureds est le résultat de intermarriages et ils ont les coutumes musulmanes, chrétiennes, catholiques, méthodistes etc. Beaucoup de races classées noires vivent dans les townships (les bidonvilles) et la polygamie et bien pratiquée. Manque de resources et d’emplois expliquent la violence familiale et l’abandon des personnes d’âgées et des enfants qui doivent se débrouillent. Quatre sur dix des marriages ne durent pas plus de dix ans et la majorité des divorces sont parmi les races noires; ce sont initiées largement par les femmes qui citent comme cause qu’il n y a pas d’amour, de respect ou d’affection entre les parties. Entretenir une famille coûte la terre, semble-t-il..Avec la surpopulation de tous les pays du monde, ce n’est pas sourcier de comprendre le comportement de la race humaine et ses malaises..

  • à ce sujet, Il y a beaucoup des sortes de famillle aux états-unis. Par contraste d’une famille il y a plusieurs années, la famille de nos jours sont pas traditionnel. Quelquefois, il y a deux femmes pour les parents, parfois il y a deux hommes. Mais, de plus en plus de temps, on voit un changement dans la famille, et à vrai dire, le taille de famille. De nos jours, queleques de famille ont moins et moins les enfants. En tout cas, la famille aux étas-unis ont beaucoup les caractéristiques comme d’autres familles dans le monde.

  • La famille aux États-Unis a de nombreuses configurations. L’une d’entre elles, dont Hugo n’a pas parlé, est composée de grands-parents et de petits-enfants avec ou sans parents ; plusieurs générations. Je pense que nous verrons de plus en plus cela, car les gens ont moins de revenus.

  • Bien sûr aux Etats-Unis, il y a eu une évolution de la structure des familles ici. A mon avis, il existe un lien entre la classe et la composition de la famille ; la position économique effet les types des relations qui sont possibles et probable. Aussi, changement culturelle permets plus en plus de gens d’être lui-même et avoir plusieurs types des relations qui n’était pas forcement considéré acceptable avant. Au même temps ce change a causé beaucoup de traditionalistes réagir très fort et repousser férocement. J’espère qu’on devient plus libre comme les temps progresser.

  • C’est similaire aux États-Unis. En fait, mon mari et moi sommes un couple gay. Nous nous sommes mariés en 2013 dans un état où c’était légal pour nous. En 2015, notre mariage a été reconnu dans tous les états. Dans notre quartier, on voit chacune des familles décrites par Hugo. C’est une nouvelle monde !

  • Oui, c’est la même en Angleterre. Beaucoup de mes amies n’ont pas des enfants. Mon mari et moi, nous avons seulement une fille (elle a 22 ans). Elle a les racines dans beaucoup de pays. Mon mari et moi, nous sommes anglais, mais mon père est Irlandais, mon beau-père était Italien et ma belle-mère est Trinidadienne. J’ai beaucoup d’amis avec les familles recomposées, les mariages gay, ou les deux. A mon avis, c’est bon progrès.

  • Aux États-Unis, on voit aussi des changements dans la structure familiale. L’àge up premier mariage considérablement augmenté. Après la deuxieme guerre mondiale il y avait beaucoup de la grossesse chez les adolescentes; c’était normale. Mais, cettes adolescentes était mariées, donc, le ’baby boomer’ génération! 

    Aujourd’hui, j’ai des amis qui vivent avec ses ’partneraires’ et une qui vive avec deux – dans les villes differentes. (Chacun sait de l’autre.)  

    Notre Cour Supreme a commencé d’addresser les inégalités en 2013 dans le mariage pour les personnes gay, et en 2015, il les donne le droit de se marier. Bravo!

    Les familles récomposée sont aussi la norme. Pour mois, ces changements sont bons; ils donnent les personnes plus de libertés et réspecte.  

  • La  situation est le même en la Royaume Uni. Le monde a changé beaucoup dans ma vie, et société est maintenant plus tolérant et compatissant. On peut espérer que, avec plus de mariages mixtes, on verra un pays où tout le monde est respecté, n’importe leur origine ou la couleur de leur peau.

  • Je pense que la situation en Grande Bretagne est le même qu’en France. Je ne me suis pas marié pas épouser mais j’ai deux fils. Mon ex-Partenaire a une femme. Sa femme a deux enfants mais ils ne sont pas de lui.
    Tous les enfants sont adultes.
    Une de mes fils est gay. Il partage le soutien d’un enfant avec une femme qui est gay aussi. Ils vivent dans la même maison qu’ils partagent avec une autre femme et le copain de mon fils.

  • Au Royaume Uni les statistiques se ressemblent beaucoup. 42% des mariages se sont soldés par un divorce en 2020 et le nombre des mariages enregistrés continue de baisser. Comme en France il existe différents types de famille et inéluctablement des familles vivent dans les conditions précaires et doivent résister à la discrimination et racisme. Je souhaite que ce ne soit pas le cas parce que je crois que chaque culture est renforcée par la diversité.

  • Ici, aux États-Unis, il existe nombreux types de familles. Il y a familles récomposées, dont les parents sont divorcés et où l’un des parents ou les deux se sont remariés et ont des enfants avec leur nouveau partenaire. Il y a des familles qui sont dirigées par des parents du sexe opposé et d’autres qui sont dirigées par des parents du même sexe. Il y a même des familles qui existent entièrement en dehors de l’institution du mariage.

  • Aux États-Unis, c’est la même chose. Il y a moins de “familles traditionnel”; un grand change de les années cinquante, par exemple. Pour la plupart, les gens s’ont adapté de ces changements, mais il y a une minorité vocale qui ne peut pas les accepté. Moi, je pense que les changements sont bons et j’ai des amis dans tout ces types de familles.

  • En l’Espagne, l’age moyenne de mariage est actuallement de   37 ans, dix ans plus tard que 30 ans avant. Les proportions des mariages homosexuelles (3,5%) et des mariages mixtes (21%) sont en train de augmenter, mais les mariages, dans leur ensemble, sont de moins en moins nombreux.

  • C’est tres similaire dans L’Espagne aussi, Il n’ y a pas a seule modele de famille non plus comme dans les annes 60s ou 70s. Heureusement la société a avancé a cet sujet , and toutes les personnes ont le droit de se marier , et avoir la vie qu’ils/elles ont choisi

  • Ca va. Donc, il y a environ un an que le marriage homosexuel est possible en Autriche. À mon avis et en comparison avec de différents pays, c´est arrivé très tard. En général, beaucoup d´ habitants sont assez conservateurs et je crois qu´il dura quelque temps jusqu´à la majorité des hommes ont accepté cette form alternative du marriage. Au contraire, des famille monoparenthales ou recomposées existent déjá depuis longtemps et sont bien acceptées.

  • Moins l’église a d’influence sur la société, plus l’acceptation de nouveaux modèles familiaux se développe. Les résistances et les réserves à l’encontre des nouveaux modèles de cohabitation se retrouvent surtout là où la religion joue un rôle plus important. Si les églises chrétiennes s’adaptent lentement et acceptent les mariages entre personnes de même sexe, la résistance aux mariages mixtes reste considérable parmi les immigrants musulmans.

  • Canada
    Les développements concernant les familles dans mon pays varient entre les provinces canadiennes et dans les provinces canadiennes.
    Au Canada, les statistiques sont similaires à celles de la France pour les années 1970 à 2020 pour:
    – Premiers mariages,
    – Les immigrés se sont installés dans les grandes villes,
    – les jeunes issus de petites communautés et
    -Vancouver a vu une grande communauté LGBT se développer depuis 1970 et contribue beaucoup à la communauté.
    La tolérance et le mélange des coutumes créent une nouvelle culture riche.

  • Dans mon pays – Italie – la situation est different. Il y a beaucoup de racistes et d’homophobe et pour ça il est difficile de trouver couples mixtes et puis le couples homosexuelles ne peuvent pas adopter des enfants – seulement un membre de la couple peux deviner le parent.
    Bien sûr la situation s’améliore d’année en année et il faut rester positif 😊

  • Bonjour! Au Brésil, le même type de changement se produit dans le modèle familial. On voit une baisse du taux de marriage et une augmentation du taux de divorce. Aujourd’hui, le mariage homosexuel et l’adoption d’enfants pour eux sont autorisés, grâce à une décision de la Cour suprême. On discute actuellement de la possibilité de fonder des familles de plus de deux personnes en couple, mais je pense que pendant quelques anées il ne ne sera pas accepté pour la loi car se type de rapport implique beaucoup de questions patrimoniales qui sont difficiles à résoudre. Salut!

  • En Allemagne il y a eu 416300 mariages dont 149010 divorces en 2019. Les femmes se marient à 32,1 ans et les hommes à 34,6 ans. Chaque femme a en moyenne 1,4 enfants. 20% des familles sont monoparentales dont 9 fois sur 10 les enfants vivent avec leur maman. 14% des familles sont mariées pour la deuxième fois. “Famille recomposée s’appelle en allemand: famille patchwork
    L’expression pour la famille homosexuelle on dit Regenbogenfamilie=famille arc-en-ciel

  • Bien sûr! Ma famille n’était pas traditionnelle. J’ai beaucoup de sœurs et de frères, tous avec des parents différents. Et moi, je ne suis pas du tout traditionnelle! Je suis polyamoureuse donc j’ai quelques partenaires. Certains de mes partenaires sont mariés á d’autres personnes et j’aime les gens de tous genres. Le monde a changé!

  • Oui, j’observe les mêmes évolutions concernant les familles en Suède. Cependant, la Suède a légalisé les mariages entre des personnes avec le même sexe en 2009, quatre années avant la France. D’ailleurs, le taux de natalité en Suède est un peu inférieur au taux de natalité en France; 1,85 en Suède contre 1,92 en France en 2017 selon Google. Mais en général les tendances sont très similaires. Il y a beaucoup de constellations familiales en Suède aussi, le nombre de mariages diminue et le l’âge du première mariage augmente.

  • La loi au Royaume-Uni est presque la même qu’en France. Au Royaume-Uni adoption par des partenaires de même sexe est légal depuis 2002. Les partenaires de même sexe ont le droit de se marrier depuis 2014 et les couples lesbiiens ont le droit de avoir un enfant par insémination psr donneur depuis 2008.

  • Bonsoir a tous! En Équateur, la famille et sa estructure a évolué aussi mais pas si tant comme en France. Par exemple, le mariage gay est devenu legal just depuis 2019 et just a 1997 l’activité sexuelle entre personnes de le même sex a été consideré un crime avec 4 ou jusqu’à 8 ans de prision. Par contre, le système d’adoption a été créé exclusivement pour les couples hétérosexuelles, on peut voir que le droit d’adoption et le droit de fonder une famille en Équateur est discriminatoire avec les couples homosexuels. À mon avis, la société équatorienne n’avance pas à cause de ces idées conservatrices.

  • Oui, on voit des memes évolutions concernant les familles en Irlande.
    Il y sont de plus en plus des familles monoparentales et des mariages gay depuis 2015. Irlande était le premier EU pays de tenir un référendum pour légaliser le mariage gay.
    Le pays deviens similaire á France oú l’État et l’Église sont plus indépendantes /séparés de l’un l’autre et maintenant l’État adopte la laité.
    Je crois que les gens trouvent maintenant que c’est un meilleur pays de vivre qu’avant.  🙂 

  • Salut! Les familles ici au Canada sont diverses comme en France. Environ 66% des familles comprennent un couple marié, 18% un couple en union libre et 16% des familles sont monoparentales. Ce que je trouve intéressant, c’est que dans la province de Québec (qui est principalement française) il y a beaucoup moins de couples mariés et plus de couples en union libre. J’ai une grande famille élargie et nous avons des mariages mixtes, des couples gais, des conjoints de fait, des familles recomposées, et récemment le premier divorce. Heureusement, je peux dire que les membres plus âgés de la famille ont abandonné leurs opinions traditionnelles et accepté toute cette diversité. J’ai 61 ans et je me souviens bien quand c’était scandaleux pour un couple d’avoir un enfant hors mariage. Cette croyance a causé beaucoup de douleur inutile.

  • Bonjour 🙂 Honnêtement, je ne suis pas sûre de la situation en Pologne car je ne connais pas les statistiques, mais je pense que c’est une région conservatrice. Il y a quelques divorces entre mon ami, je connais quelques couples patchwork, quelques couples heureux. En Pologne, il n’est pas encore possible que les couples  gays se marier mais il y a de telles demandes et nous verrons.

  • Dans mon pays, la 71% des familles sont des familles nucléaires et 15% des familles ont 1 parent. Je trouve que c’est trés intéressant que la plus rapide évolution dans la mode de famille est-ce que les ménages qui contiennent plus que 1 famille ont augmenté de 75%!

  • Dans mon pays, la Suède, les évolutions concernant les familles sont à peu près les mêmes qu’en France. 70 % des familles sont des familles nucléaires, 20% sont monoparentales et 10% des familles sont recomposées. Je n’ai pas trouvé de la statistique des mariages mixtes. De 2013 on peut se marier avec une personne de la même sexe.

  • En Suisse, un pays très conservative quandmême, j’ai observé que les couples se marient beaucoup plus tard qu’avant. Les mariages, c’est mon metier 😉 je suis photographe de mariage depuis 2010. Les mariages gay ne sont pas encore la loi ici mais ça va changer Une autre chose très evidant pendant les dernières années c’est que les mariages religieuse sont aussi pas si nombreux non plus. Les mariages gay ne sont pas encore legaux mais l’électorat a voté pour.

  • En Suisse, comme dans d’autres pays européens, il y a de plus en plus de familles monoparentales. Il y a également beaucoup de couples qui cohabitent, mais qui ne se marient pas à cause des réglementations fiscales. Car, pour les couples mariés, les impôts sont déterminés en ajutant les revenus individuels (ce qui peut augmenter le taux d’imposition), tand que les couples cohabitants paient les impôts individuellement. Une nouvelle loi pour légaliser le mariage des couples homosexuelles était adoptée en décembre 2020 par le parlement fédéral.

  • Maintenant en Russie tous les quatre modèles de famille sont présentes, sauf, malheureusement, que il est interdit pour des couples gay de se marier. La société plutôt admet la droite des gays pour vivre leur vie comme ils veulent, mais le gouvernement ne l’écoute pas, comme il faut toujours en Russie 🙂 Aussi il y a beaucoup des familles monoparentales comme en France. C’est très fréquent quand une mère et une grand-mère gardent l’enfant. Le chose comique c’est que une des arguments pour ne pas légaliser les mariages gay de notre gouvernement se sonne comme “Deux gens qui ont le même sex ne peuvent pas éduquer normalement un enfant”. “Ah oui bien sûr” – disaient des mères et grand-mères qui avaient éduqué une demi de population russe.

  • En Russie, le sujet du mariage est assez important dans la tradition orthodoxe. En dehors des grandes villes, la plupart des habitants du pays se marient trop tôt, mais le pourcentage de divorces est en augmentation. La légalisation du mariage homosexuel est hors de question dans un avenir proche. Il est intéressant de savoir combien de temps cette politique ferme résistera au tendance de développement global d’une société ouverte.

  • Je pense que ce que tu décrit dans cette épisode très intéressante reflète une tendance mondiale. Au Royaume Uni, surtout dans les grandes villes, il y a une mélange très riche des cultures et de modes de vie. Je ne connais pas les données précises mais j’ai l’impression que la famille traditionnelle devient plus rares dans ces lieux. Pourtant dans les zones ruraux les attitudes restent plutôt plus conservatrices. En gros, la société britannique a changé énormément dans mon vivant et j’accueille le mouvement général vers les modèles de vie familiales plus variés, qui apporte plus d’honnêteté et de tolérance.

  • C’est à peu près la même chose aux États-Unis. En tant que nation d’immigrants, j’imagine qu’il y a toujours eu des mariages mixtes. Mais, on peut dire, elles sont plus mixtes aujourd’hui qu’avant. Et les habitants des grandes villes, ils sont plus tolérants.

  • Il y a beacoup de nombreux types de couples en Espagne. Les homosexuals peuvent se marier depuis 2005 et je pense qu´ily a moins de couples mixtes qu´en France.La tendance généra,l c´est la baisse du nombre des mariages et des naissances. Mes amies et moi n´avons pas de fils et je suis la seul á Être marié

  • Comme ont dit ici des autres, les États-Unis progressent. Il y a deux problèmes principaux. Premièrement, alors que les côtes d’Est et d’Ouest acceptent rapidement ces changements, les États centraux sont plus conservateurs et je pense, qu’il faudra une génération pour que cela change. Deuxièmement, bien que les États-Unis n’aient pas de religion établie, c’est une bataille constante pour le maintenir ainsi, et d’éviter des lois ancien de 4 000 ans surmonter les lois contemporaines. 

  • Je n’ai pas recherché les dernières statistiques sur le marriage et la naissance aux États-Unis, mais il est évident que les Américains se marient plus tard dans la vie qu’auparavant. Il semble également que les mariages mixtes et familles recomposées soient à la fois plus ordinaires and bien acceptés. Par exemple, notre vice-présidente Kamela Harris est mariée à un homme divorcé de deux enfants d’un précédent mariage. Personne ne s’en fiche!

  • En Corée, récemment il y a beaucoup de gens qui veulent vivre comme célibataire. Parce que, le problème de financier n’est pas facile pour élever d’enfant. et également les gens croient de plus en plus que c’est très important la vie privée.

  • Au Canada, je crois que on a les 4 types de famille aussi. Je vis en Suisse maintenant et je ne suis pas sûr mais je crois que la mentalité suisse et un peu plus traditionelle, notamment l’expectation que les femmes restent à la maison avec les enfants.

  • Au Japon, quand un couple se marie, la femme doit toujours prendre le nom de famille du mari. il n’ya pas de choix. Et si un japonais épouse un étranger, l’étranger reste en dehors de la famille dans l’officier de l’état civil. Ça va prendre du temps avant que ça change je pense.

  • Les Chinois se marient de moins en moins despuis 2013. Les gens qui vivrent dans la ville se marient plus tard que les autres qui vivrent à la campagne.
    Avant, à partir de 1970, il y avait la politique de l’enfant unique en Chinois. Mais ces derniers temps, Le Gouvernement chinois a également mis en place un ensemble d’incitations visant à promouvoir un taux de natalité plus élevé.

  • L’évolution des familles américaines avance aussi. Surtout le mariage entre les couples gais ne choque plus. Je suis quand même décue d’apprendre que l’église catholique vient d’annoncer qu’elle ne reconnait pas le mariage entre un couple du même sexe.

  • Je suis néerlandais. Je pense que les Pays-Bas était le premier pays où les mariages homosexuelles étaient légalisées. Malgré ça, il y a encore beaucoup de gays qui sont discriminés. Surtout sur les reseaux sociaux.
    Les familles sont très divers aux Pay-Bas aussi. Environ un sur trois des mariages finissent en divorce. Grace à ça, il y a beaucoup des familles monoparentes et des familles recomposées.

  • Je viens de Californie aux États-Unis. Á mon avis CA est l’état le plus libéral. Naturellement il y a des personnes traditionnelles qui n’acceptent pas les nouveax changements. Cependent on voit ici toutes les families que vous avez décrit. Moi, je suis d’accord avec les législations qui permettent à chaque personne le doigt de choisir sa manière de vie. Il existe encore des discriminations, mais j’espère qu’elles vont disparaître bientôt.

  • Oui, à cette époque en Angleterre nous avons aussi plusieurs formes de vie familiale.
    On rencontre souvent des gens qui ont divorcé au moins une fois dans leur vie. L’âge de mariage est plus tard maintenant, vers 30-35 ans. Le femmes semblent préférer attendre pour établir leur carrière avant de se marier.

  • Oui, heurusement, aux Etats-Unis, il y a de plus en plus des familles qui évoluent comme tu as décrit. Après le scrutin presidentiel à 2016, je m’inquiétais concerné l’état des droits des homsexuels, des immigrés, etc. Maintenant, j’ai toujours peur, mais, je suis un peu plus optimiste pour l’avenir.

  • Je pense qui oui, c’est la tendance, mais parce qu’il y a moins d’imigrés que d’autre pays et que le mariage homosexuel est interdit au japon(il existe des villes qui ont des systèmes de partenariat homosexuel mais c’est tout),pas de grande diversité au japon.

  • J’habite aux Etats-Unis et j’ai l’impression qu’en général il y a plus de familles traditionnelles. Mais je crois aussi que ça dépend de la région. Peut-être que dans le “bible belt” il ya plus de gens religieux et par conséquence, moins de divorces et moins de familles recomposée. Je dois avouer quand-même, que je n’ai pas lu de statistiques.

  • Oui oui, je vois les mêmes évolutions aux états-unis. Ce que j’aime, c’est que les progrès sociaux changent la vie quotidienne pour la plupart des gens. Un changement pour le mieux, bien sûr. Je pense que la société s’est rendu compte enfin de la nature arbitraire de la forme de la famille traditionnelle (aux états-unis, on s’appelle ça <<the nuclear family>> qui a en moyen deux parents (un homme et une femme sans doute), 1,7 enfants, un chien, et une jolie barrière blanche). Mais maintenant, j’espère qu’on a évolué pour que tout le monde puisse avoir le genre de famille qu’on veut.

  • Quelques chiffres pour la situation familiale en Allemagne:
    Actuellement on suppose qu’environ 7-13% des familles allemandes sont des familles récomposeés. Mais on ne sait pas le nombre exacte.
    Environ 20% des familles allemandes sont monoparentales et plus de 90% des parents monoparentals sont des femmes.
    Le taux de natalité baisse d’environ 1.5 enfants par femme. Jusque dans les années de 70 c’était plus de 2 enfants par femme.
    En 1991, la femme avait environ 26 ans et l’homme avait environ 28 ans au mariage. Mais ça a beaucoup changé. L’âge a aumente de 6 ans. Contrairement, en 2018, la femme avait environ 32 ans et l’homme avait environ 34 ans au mariage.
    En 2019, 1 enfant sur 3 est né hors mariage en Allemagne. Depuis 1993, le nombre augment continûment de 15% (1993) à 33,3% (2019).
    Les couples homosexuels ont le droit de se marier depuis le 1er octobre en Allemagne. Auparavant, les couples de même sexe n’étaient autorisés qu’à conclure un partenariat civil enregistré. Au cours de la première année complète, en 2018, environ 37000 couples homosexuels se sont mariés; en 2019 le chiffre augmente à 52000 couples.

  • Au Canada, nous etions le premier pays au monde d’avoir un marriage gaie legal en 2001. Et l’adoption pour les couple gaies devient aussi legal entre 2001 et 2005. En 2005, c’etaient legal partout au Canada. Les attitudes ont changer beaucoup depuis les derniers 20 ans. Au bureau, c’est commun d’indiquer quelle pronom vous preferez : he/him she/her they/them. On voit ça souvent a la fin des email, ou on met notre signature. Et aussi dans les forms partout, même dans les formulaires pour registrer les enfants pour l’ecole, Il y a la place pour identifier la gendre d’enfant à naissance, puis à laquelle ils/elles identifient maintenant.

  • Oui, je vois presque la même aux États-Unis en entier. En fait, après avoir regardé le video, j’ai cherché en peu et j’étais étonné de trouver que selon le Pew Research Center les chiffres des États-Unis sont presque la même que France. (Le Pew Research Center est un centre de recherche impartial aux États-Unis.) J’avais toujours l’impression que les États-Unis sont plus “traditionnel” que France dans ce cadre. Je me suis trompé.

  • Oui, c’est la meme où j’habite, au Pays de Galles. Moi, je suis divorcée. Mon ex-mari a épousé une femme qui avait déja eu trois enfants, et maintenent ils ont deux filles de leur propre – les petites demi-soeurs de mes enfants. Aussi, je suis une “celebrante”, pour les mariages et les funebres. J’aime beaucoup toutes mes cérémonies de mariages – s’il y a pour les couples gay où les couples hétérosexuels!

  • Bonjour,

    En Inde, il était toujours le système de famille grande. Je ne suis pas si le mot- la famille récomposée est le même chose.

    Dans cette famille grande, on vit ensemble avec notre père, mère, frère(s), soeur(s), grand-mère, grand-père, oncle(s)-paternelle et leurs femmes, tante(s)-paternelle et beaucoup de cousins et cousines. J’ai beaucoup de bons souvenirs dans cette family surtout dans le vacance d’été.

    Mais toute a changé très rapidement, ça fait presque 50 ans. Une famille de nos jours consiste de père, mère et leur enfants.Mais la monoparentalité est aussi en augmentation.

  • Oui. Dans mon expérience en tant que pédopsychiatre j’ai encontré tous les types de familles mentionnées çi dessus. Cela ne veut pas dire qu’il éxiste un lien enter la composition de la famille et les maladies mentales infantiles. C’est plutôt le reflet du fait qu’il existe une forte demande de pédopsychiatres et trop peu de practiciens pour répondre à ce besoin.

    J’ai travaillé avec relativement moins de familles monoparentales. Je pense que cela reflète un manque de soutien social aux États-Unis pour les familles monoparentales.

    Comme point d’intérêt, je trouve intéressant que “Mixte mariage ait des significations différentes en français et en anglais. D’après Hugo, en Français le terme décrit un mariage entre partenaires d’origine nationale différents. Içi aux EEUU “mixte mariage” décrit veut dire un mariage entre partenaires qui n’ont pas la même religion.

  • Oui je pense que la société a évolué dans la même façon en Irlande qu’en France.  Cependant, ces changements sociaux sont apparus assez récemment. Même jusqu’aux années quatre-vingt, l’église catholique a eu une influence forte en Irlande. Il y a trop d’histoires des femmes qui sont trouvées dans des situations incroyablement cruelles à cause d’une grossesse imprévue. 
    Mais aujourd’hui concernant la question du mariage, il semble que la société Irlandaise est devenue très progressive, peut-être en réaction à son passé conservatif. En 2015, l’Irlande est devenue le premier pays au monde à autoriser le mariage homosexuel par voie de référendum.    

  • Aux Etats-Unis, bien sûr, on voit beaucoup de familles différents. J’habite à New York. Sur le sujet de mariage gay, j’ai écouté une blague: “Les gens homosexuels devraient avoir le droit de se marier. Ils devraient avoir le même malheur que les autres couples mariés.” 😂 
    [seulement une petite blague! je ne veux pas offenser!]

  • Il y a plus en plus de families qui existe dans les états-unis et qui ne sont pas des familles traditionnelles. C’est plus commun et plus accepté par la société en large.
    Mais pour les families non traditionnelle dans les états-unis, leur situation est different par chaque region et plus précisément par chaque état. Il y ont les lois fédérales mais les droits des couples gays et les autres couple non traditionnel est, en large, déterminé par les gouvernement des états.

  • Oui,aux Etats-Unis, plus en plus il y a les enfants naissent avant ou sans mariage. Plus en plus les couples vivent ensemble sans mariage, et aussi mariage entre homosexuals est légal. L’adoption par les homosexuals (célibataire ou se marrié) est légal aussi. Le mariage entre l’étrangers et citoyens est légal.

  • Je pense qu’en Suisse nous avons de plus en plus des modèles familiaux différents, probablement comme en France. Tant qu’on se traite avec égards, on ne doit pas se fixer à un seul modèle.
    Je pense même la légalisation du mariage des couples gays, ça deviendra normal. Je donne un point d’interrogation pour ces enfants de ces couples. La aussi il existe déja plusieurs modèles.
    On récolte ce qu’on a semé. Avoir des liens – c’est une grande richesse. Chargeons-nous pour le bien-être de nos liens.

  • Comme la France, il y a plus de diversité familiale en Australie qu’auparavant. D’après le recensement australien en 2016, le type de famille le plus répandu en Australie était un couple sans enfants, qui faisait 38% du total. Le prochain groupe était un couple avec enfants sous 15 ans. Familles monoparentales constituaient 8% du total, et les familles recomposées en représentaient environ 10 %. 15% de couples homosexuel avaient les enfants; parents femelles étaient le plus courante dans ce groupe. Le mariage homosexuel n’était pas légalisé jusqu’à 2017 en Australie.  

  • J’habite en Russie et je crois que la majorité des familles pourrait être divisée en 3 groupes :

    1. une famille traditionnelle
    2. une famille monoparentale
    3. une famille recomposée

    Les mariages gays sont interdits à mon pays et les mariages mixtes ne sont pas très populaire à mon avis.

  • Mon père était marié 5 fois à 4 femmes.
    J’ai une demi-soeur de son 1ère mariage.
    J’ai un frère et une sœur de le 2ème mariage (avec ma mère). Elle avait restée une monoparentale après leur divorce.

    J’ai une demi-sœur qui était adoptée parce que sa mère (la 3 ème femme) et mon père n’étaient pas mariés quand elle est née, et j’ai un demi-frère qu’il est né après leur mariage. Mon père et cette femme ont mariés et ont divorcé deux fois.

    La 4 ème femme et mon père ont mariés pendant 30 ans. J’ai un étape-frère et 2 étape-sœurs de cette belle-mère.

    Ces familles n’étaient pas communes quand j’étais jeune (j’ai 63 ans) mais elles sont aujourd’hui.

  • Oui, aux États-Unis, c’est similaire qu’en France. Malheureusement, il y a beaucoup de familles monoparentales sans soutien d’un autre parent, d’habitude sans père. C’est le pire, je trouve, parce que c’est un grand défi d’élever les enfants. Préférablement, il y a deux parents de n’importe genre, qui partagent le grand travail d’élever et d’éduquer leurs enfants.

  • Alors, c’est joli de voir Comme les nouveau familles ont une catégorie dans à langue francaise.
    ici, en colombie on a l’idee de la famille traditionnel ,dans la realite
    il y a beaucoup de famille monoparental et famille recomposee a mon avis cette familles sont nouveau et pour les adult est mal vu en contrair de les jeunnes , la majorite commencé de le voir plus commun et part de notre societe mais ce n’est pas formalisé ni dans notre langue.
    l’immigration ici ça peut dire qu’est une phenomen nouvel. ca fait environ 4 année que cette vague a commencé avec notre voisines vénézuélien

  • Finalement, ce qui est important c’est l’amour et aussi la volonté de s’entraider sans vouloir quelque chose à la plaçe. Et comprendre que le bonheur de l’autre est aussi le bonheur de soi-même. Dans une telle atmosphère les individus peuvent s’épanouir à la bénéfice de tout le monde qui vit sous le même toit, notamment et surtout des enfants.

  • J’habite à Brighton. Elle est bien connue comme une ville où de nombreux homosexuels choisissent de vivre. Mais je connais plusieurs familles dont les parents sont des femmes et homosexuels, mais moins qui ont deux pères. il y a toujours eu beaucoup de familles monoparentales dans la période de ma vie, mais je ne suis pas sûr que cela augmente!

  • Bonjour Anna et Hugo: En Australie il existe de nombreux types de mariage. Je viens d’une famille traditionnelle… maman et papa sont décédés mais leurs quatre enfants vivent. Avec ma belle femme Lisa nous avons deux enfants adultes. Les deux n’ont pas de partenaires maintenant mais peut-être ça change avec la nouvelle année.
    Le conjoint de ma sœur est une femme avec laquelle j’ai etudié à l’université.
    Ils se sont mariées il y a deux ans lorsque les lois australiennes sur le mariage ont changé.
    Mes deux frères sont tous les deux célibataires: le jeune est divorcé et l’aîné est veuf.
    Je me sens à l’aise avec tous les types de familles et j’apprécie leur diversité.

  • Je suis d’accord. La structure familiale au Canada a également changé ces dernières années. Moins de gens se marient, et ceux qui le font ont tendance à le faire plus tard dans leur vie. Les relations homosexuelles au Canada sont également de plus en plus courantes, tout comme les mariages mixtes.

  • Oui mais j’ai été surprise d’apprendre que la légalisation du mariage gay s’est produite deux ans avant les États-Unis ! Bravo la France ! 👏 Au États-Unis il y a aussi plus en plus de divorce, et les gens se marient plus en plus tard. États-Unis est un pays plus grand, avec des régions plus conservatrices et religieuses que la France du coup par moyenne on se marie plus jeune que les français (environ 27 pour les femmes et 29 pour les hommes).

  • Aux États-Unis, les histoires de diverses familles font partie de nos divertissements. Ils ne sont pas la réalité, nous savons. Mais les familles LGBTQ, divorcées, célibataires et mixtes peuvent facilement trouver leurs histoires. Trois de mes émissions de télévision préférées sur les familles sont “Mixed-ish”, “Modern Family” et “Shameless”.

  • Comme beaucoup d’autres pays, il y a les mêmes tendances dans la Grande Bretagne. De plus en plus personnes vivent ensemble sans se marier, ou se marient plus tard, ou avoir un bébé plus tard. Les couples homosexuels peuvent se marier et beaucoup decident a adopter.
    Deux de mes nieces sont dans une relation de même sexe, et tous les deux ont eu un bébé grâce a l’insemination artificielle. À l’autre extrême, deux amis ont decidé de se marier pour la premiere fois quand ils avaient la cinquantaine ou la soixantaine, et leurs enfants étaient grandis!
    Je crois que c’est formidable que de nos jours les gays et les lesbiennes peuvent vivre comme ils veulent. Ce qui est triste c’est le haut nombre de divorces qui affectent gravement les enfants.

  • L’Australia est d’un des pays les plus diversifies du monde sur le plan culturel. La moitie des menages australiens ont une personne residant qui vient d’outre-mer. C’est pourquoi il y a beaucoup de mariages mixtes.
    Le mariage gay vient juste d’etre legalise en australia en 2017. L’adoption d’enfants par des couples homosexuels varie selon les Etats.
    .

  • C’est la meme en Australie. Cuand j’etais jeune (j’ai 71 ans) la plupart des gens se mariaient au debut de la vingtaine. Un an plus tard ils ont eu leur premier bebe. Ces jours les gens se marient plus tard – les hommes se marient a 32.3 ans et les femmes a 30.5. Le premier bebe nait en moyenne a 30.6 ans. 77% des couples vivent ensemble avant de se marier. Je continuerai demain parce que je dois prepare le diner. Je suis marier a un suisse et il vit a l’heure.

  • J’ai fait une petite recherche sur le mariage et le divorce aux États-Unis.
    J’ai été surpris d’apprendre que le taux de divorce a diminué depuis les années 80, passant de 50 % à 39 %. Le nombre de couples qui cohabitent a augmenté, mais sur une période de trois ans, 40 % se sont mariés. Parmi ceux qui se sont remariés, 33 % ont des enfants d’un précédent mariage.10 % de la population vit dans des mariages interraciaux en Amérique. Le mariage entre conjoints de même sexe est légal dans tout le pays depuis 2015. 70 % de la population approuve le mariage entre personnes du même sexe.

  • Je veux remercier tous pour partager leurs expériences et leurs histoires!
    J’ai une famille traditionnelle mais en Italie aussi on peut observer les mêmes évolutions! Nous avons obtenu la possibilité de divorcer seulement en 1970, à cause de la force du catholicisme dans la mentalité, la politique e la société italienne, mais aujourd’hui il y a plusieurs familles monoparentale et recomposées. Toutefois je pense que les mariages mixtes en particulier ne sont pas beaucoup en Italie, parce que l’immigration vers notre pays est très récente. Le mariage gay ici est légal seulement depuis le 2019. À cet égard mon pays doit faire encore des progrès 🙁 En fait il y a une partie montante de l’opinion publique qui sympathise pour un parti raciste et homophobe

  • Cher Hugo,
    Je ne sais pas comment sont les évolutions concernant les familles en Allemagne.
    Mais je sais que je trouve tes recherches autour tous les sujets qui tu nous explique grandiose.
    Acheté ton cours, c’était la meilleure chose que j’ai faite.
    Un grand merci pour tout le travail et pour tous les bons links.
    Renate

  • J’ai grandi à San Francisco et ici il y avait un mouvement très fort des droits des homosexuels. Il est désormais possible de se marier avec un partenaire du même sexe et le mariage gay est devenu légal. Qui aurait cru que cela arriverait il y a 20 ans ! Maintenant il y a des familles monoparentales, des familles avec deux hommes ou deux femmes qui élèvent des enfants et c’est normal.

    Maintenant il y a aussi des mariages interraciaux. Par conséquent, il y a beaucoup de couples mixtes dans les films ou séries ou dans la rue.

    La tendance générale du taux de natalité a baissé au cours de la dernière décennie et moins de personnes accouchent.

    Je constituais une famille monoparentale avec mon fils. Mon fils a grandi seul sans sœurs ni frères, mais c’était très difficile pour lui. Ma nièce habite avec sa copine et ses deux fils mais ils ne sont pas mariés. C’est la vie.

  • Quand j’habitais à l’Union Soviétique, c’était presque impossible de faire une famille sans se marrer. Ils parlaient beaucoup de morale et les relations sexuelles hors le mariage n’étaient pas approuvées. Plus tard, dans les années 80, beaucoup de choses ont change. Il y avait plus de mariages sans enregistrement officielle, comme marriage civil. Cependant, c’était difficile parfois, parce qu’il avait des cases quand on avait besoin d’obtenir un visa pour voyager étranger.
    Maintenant j’habite au Canada. Je sais que beaucoup de monde a une famille de types differents. Je ne connais pas personnellement les gars de tout les types de familles que Huge parle dans le vidéo, mais on parle sur ce sujet avec ma fille et elle sait que certains de ses amis ont seulement la mère ou le père, et autres habite avec grandmère and père.

  • En Belgique, il y a la même tendance comme partout dans le monde occidentale. Je vais donner quelques exemples de ma famille. Mes parents ne sont pas mariés. Par contre ils ont 2 enfants adultes (ma sœur et moi). Et ils vivent ensemble depuis déjà 30 ans. Et maintenant, ils disent qu’ils sont trop vieux pour le mariage.
    Ma sœur vit ensemble avec un mec qui a déjà un enfant d’un mariage précédent.
    Moi, je vis ensemble avec mon ami depuis 3 ans. Et nous ne sommes pas mariés. En Belgique c’était toujours très normal. Mais quand j’étais à Vancouver, j’avais beaucoup de collègues de l’Inde et d’autres pays d’Asie. Et ils ont beaucoup demandé pourquoi nous ne sommes pas mariés. Ils pensaient que c’était très important. Mais moi, je ne comprends pas l’importance du mariage.
    Mon ami et moi, nous avons l’idée de nous marier maintenant pendant le confinement. Comme ça, il ne faut pas organiser une grande fête. Nous pouvons justement aller à la mairie et après 10 minutes, c’est prêt. Et parfois, c’est plus facile pour être marié pour l’administration. Surtout, si on déménage beaucoup comme nous.
    Et comme ça, toute la romance est partie. :p

  • Comme mentionné ci-dessus, nous avons une situation similaire en Australie. De plus en plus de couples vivent ensemble et ne sont pas mariés, les jeunes se marient plus tard et en Australie, le mariage gay est légal.

    Ma fille vit avec son petit ami depuis 3 ans. Mon deuxième fils a 30 ans et épousera sa petite amie de longue date l’année prochaine. Mon fils aîné a 32 ans et n’a pas de partenaire. Aucune de ces situations n’est inhabituelle ici.

  • Aux États Unis, il y a tous les mêmes types du mariage qu’en France, mais il y a aussi plus et plus couples, homosexuels et hétérosexuels, qui ont decidé n’avoir rien d’enfants. Malheureusement pour ses parents, qui voudraient devenir grand-parents! (comme moi!) Mais je le comprends, parce que l’environnement et l’économie devient pire. et on s’inquiète pour le futur des enfants.

  • Je pense qu’il y a en effet une similarité entre France et Grande Bretagne concernant le développement de la famille moderne. C’est un peu triste, mais trop souvent les pères divorcés, malgré leurs essaies d’être partenaires régulières dans la vie de leurs enfants, il reste beaucoup de difficultés à faire ça, On espère que, surtout, les enfants aient un ou deux parents qui les aiment vraiment.

  • En Italie est diverse que en France. Les nombre des marriage est aussi diminué en Italie, mais le marriage est la famile typique son mere pere et fils/filles.
    Il n’y a pas de loi pour soutenir le mariage gay mais il n’y a pas interdite. Il y a beacuop de famille monoparental aussi, mais le famille gay ou le famille avec les example 3 sont a minoritè.
    J’espere que il vais ammeillore, pour avoir plus integration social.

  • j’habite en chine. C’est vrai que les gens se sont mariés plus tard qu’avant et plus en plus de gens ont divorcé, surtout les mellénaires.
    Une chose intéressant que j’ai obseré est que meme la marriage gay n’est pas encore legale ici, on peut voir les couples homosexuals des temps en temps dans la rue. Je pense que meme le loi ne permet pas la marriage gay en ce moment, le socité est en train de transformation de son opion de la relation gay.

  • Maintenant Irlande est assez comme France avec les évolutions concernant les families. Mais tous est arrivés plus reçemment.
    Le taux de natalité a baissé et maintenant le moyen est 1.81 enfants.
    Un tier de naissance arrive dehors de mariage. Le stigma de naissance au dehors de mariage, qui a causé tellement de misère en Irlande, a disparu .
    En 2015 les gens d’Irlande ont voté pour que le mariage homosexual devienne légal par un décisif 62%.
    Le divorce n’est devenu légal qu’en 1996. Le vote était restreint de 50.39%.
    Le taux de divorce est faible -0.6% per an. Les conditionsde divorce sont plus strictes que dans d’autres lieux.

  • Aux États Unis, nous avons des situations similaires. Mais il y a des personnes qui pensent que on doit se marier avant d’avoir des enfants et le marriage doit être entre un homme et une femme. Nous sommes une société divisée. J’espère que nous pourrons nous rassembler.

  • Dans les Pays-Bas nous avons un environnement très liberal, ca veut dire que tout est possible. Comme Hugo disait, aussi au Pays-Bas la génération actuelle se marie beaucoup plus tard que nous ne le sommes à notre époque (j’ai 60 ans). mais cela a du sens car ils vivent plus longtemps et pourquoi se dépêcher?

  • Dans Toronto qui se fier beaucoup dans leur diversite, on voit tous les types de familles. Malgre que les lois canadiennes soutiens tous ces types des liberte, on voit comme d’habitude les familles non traditionelles dans seulement les grandes villes comme Toronto, Vancouver, et Montreal. Les endroits plus petit sont plus conservator dans leurs avis et quell qu’uns se sont moins bienvenues dans ces villes.

  • J’ai grandi en Ireland dans les années soixante et soixante-dix. A l’époque la culture était dominée par la religion chrétienne. Deux sectes en effet. Les catholiques et les protestantes. Toutes les deux sectes ne toléraient pas le divorce ou l’homosexualité. C’est intéressante considérer que pendant ces années il y avait beaucoup de polémique et de violence sur l’isle d’irelande.
    Plus récemment on peut voir plusieurs trends
    La puissance de l’église a réduit, trente pour cent des mariages se terminent par un divorce, on a de nombreuses familles recomposées, les mariages homosexuels sont légaux et les villes et villages sont sûrs.

  • J’ai lu récemment qu’il y a une tendance de réduire le nombre de bébés né au monde entière. Dans plusieurs pays il y a plus en plus de personnes qui passe leur vie n’avec pas des enfants. J’ai appris que nous avons attient, comme en dit on anglais, “Peak Baby”. Ça signifie que il y a un peu moins de bébés dans le monde entier maintenant que dans les années récentes. C’est vrais, bien sur, que le nombre de gens dans le monde augmente encore, mais ça est cause de gens qui vive plus longtemps d’avant. Nous devenons un monde de personnes âges!

  • Tout d’abord, je ne suis pas surprise que la tendance générale d’augmentation de divorces au monde fait naitre les deux nouvelles formes de famille: la famille monoparentale et la famille recomposée. Cet événement de société est immanquable quand nous, les humaines ont de plus en plus de liberté pour se décider ce qu’on veut faire avec notre vie. Malheureusement, quelque part dans le monde, il y a encore des gens qui ne peuvent pas quitter leur mariage même si ils ne se sentent pas heureux dans ce mariage (à cause de la réligion ou des valeurs familiales traditionelles). Au Vietnam, mon pays natal, ces deux formes de famille deviennent de plus en plus populaire dans la société moderne et elles sont acceptés comme une évolution inévitable. Ce fait est complètement différent des idées des précédentes générations vietnamiennes qui n’acceptaient que la famille nucléaire.
    Par contre, c’est dommage que le mariage gay n’est pas encore légalement reconnu au Vietnam mais je crois que ce type de mariage va bientôt devenir légal parce que les gens là-bas sont plus ouverts d’esprit maintenant.

  • Je suis Polonaise mais j’habite en Irlande. Irlande est un pays progressif. Malheureusement je ne peux dire la même chose de Pologne. Je suis né dans famille monoparental. Ma mère était seul parent. Je sais que ce n’étais pas facile pour la. A grâce à ma grand-mère and mon grand-père qui sont tolérante et respecte dans la ville où j’habite, mon enfance n’étais pas difficile pour moi. Parce qu’ils nous aider beaucoup. Malheureusement pas tous de mes amis étions chance comme moi. A mon avis ce sera longtemps avant Pologne commence accepte les modes de famille plus progressive comme deux hommes ou deux fils qui se marient.

  • J’habite en Angleterre, et la tendance et identique. L’âge moyenne de mariage pour les femmes hétérosexuelles est trente-six ans – et pour les hommes, un peu plus haute. Le taux de natalité et plus baisse, à peu près 1.8 enfants pour chaque famille. Le droit de mariage pour les couple homosexuels est arrivé un peu plus tard qu’en France – dans 2014. Mais la difference ce n’est pas grande. En Angleterre, il y a beaucoup de modèles pour la famille – notamment, rien de famille! Le nombre de personnes qui vivent seuls augmente année après année, sans cesse.

  • J’habites à San Francisco, donc il y a plus de gens qui ne sont pas vraiment traditionnels. Dans les états-unis, les gens se marient plus tard, commes ceux de france. Selon moi, il devient plus commun de ne pas avoir des enfants. Surtout la communauté gay; je connais personellement de plusieurs de gens gays qui sont couples depuis plus de 10 ans, et ils ne veulent pas se marier, ou avoir des enfants. Pour des hétéros, peut-être j’ai besoin de plus de temps pour découvrir la tendance. Je prédis que les gens se marieront plus tard, et il y aura moins de bébés. Franchement, on vit à une époque oú on doit travailler de plus en plus, et jusqu’à ce que la société puisse travailler moins et vivre encore confortablement, on va continuer de concentrer sur le travail au lieu de la famille.

  • Au Japon aussi, ce n’est plus un grand surprise quand on entend de divorce de quelqu’un. Mais, divorce amicales comme la première famille dans le texte peu exist, et les monoparentales subissent souvent de la précarité. Les partenariats civile ou marriage de same sexe ne existent pas encore, et il semble qu’on soit encore loin.

  • Ici, chez moi, aux états unis, nous avons le même chose que vous avez en France au sujet de mariage. Moi, je trouve qu’il y a plus de gens qui vivent ensemble qui ne ont pas épousé. Pendant le 19ème siècle chez le Mormons, la polygamie était légale. Maintenant, c’est interdit. mais, Il y a des coins en Arizona et Utah où on peut trouver des gens qui vivent comme ça; c’est illégal. Mais chez nous, on a toujours un lutte contre les religieuse qui aiment que le mariage traditional.

  • Selon la site https://countrymeters.info/de/Germany il y a de 1861 des naissances par jour (77.55 par heure) en moyenne et en moyenne 2412 personnes mort chaque jour.
    En Allemange le taux de natalité es 1,6 par femme. C’est au dessous de la moyenne européene.
    Ce qui m’a etonnée est le fait qui les femmes étrangères qui vivent en Allemange son beaucoup plus productive que les femmes allmandes. Les femmes étrangères ont 2,28 bébé en moyenne quand les femmes allemands ont seulement 1,59 enfants.
    Si on serait un matheux ou une matheuse on pourrait calculer le taux de femme étrangères en Allemange.
    Je crois que en Allemange il y a environ 41 million des femmes.

  • Je pense que la famille traditionnelle en Angleterre a changé de la même manière. J’habite en France depuis près de deux ans et il semble y avoir une grande différence dans la garde des enfants après un divorce ou une séparation. J’ai rencontré de nombreuses personnes en France qui partagent la garde (une semaine avec chaque parent), alors qu’en Angleterre, d’après mon expérience, je ne pense pas que ce soit aussi courant.

  • Dans mon pays , l’Italie, la situation évolue dans le même sens. Mais, il faut beaucoup de travail pour suivre le même niveau de la France. Pour example, ce sont nombreux contradiction dans la loi pour le mariage gay. Jusqu’au 2017, l’Italie n’a pas reconnaître les mariage entre personnes de le même sexe marié dans autre pays de la Union européenne. Mais, le pays reconnaitre que le sexe n’est pas une critere influent afin de l’union. Cependant, a compliquer les choses, en Italie, une loi pour definir le mariage gay n’existe pas. Aujourd’hui, c’est possible celebrer un mariage gay si une autorite est present. Dans cette union le principe de fidélité du couple et la possibilité d’ adopter un enfant ne sont pas réglementés.

  • Montréal, Québec, est une ville avec un bon nombre de familles ‘non traditionnelle’ et je crois que beaucoup le considèrent comme un endroit idéal pour vivre, en particulier pour les gay, etc. Il semble que les gens d’ici ont beaucoup moins d’enfants que les français, et par conséquent moins de familles monoparentales. J’ai trois filles (adult), c’est courant dans mon pays d’origine, Islande, mais ici c’est beaucoup.

  • C’est commentaire est un peu different que le invite, mais j’ai un question… on y va!
    En Anglais, il y a un effort actuellement à utilize les mots “same-sex” (“même-genre” ou “même-sexe” en français, peut-être?) en place de “gay,” quand on parle de marriage ou les droits. C’est être plus inclusif de les bisexuel.le.s, pansexuel.le.s, lesbiennes etc. C’est n’est pas parfait (et même moi, qui est bisexuelle, j’oublie parfois!), mais il y a un effort de quelque gens. En français, est-ce qu’il y a un situation similaire? Ou peut-être en français, les mots “homosexuel” et “gay” inclusif déjà?
    Merci pour votre réponse!

  • En Allemagne, c’est la même tendence. Tout les formes de vivre sont plus en plus regardé comme normals.
    Je ne connais pas les nombres exacts, mais je croix, qu’il ya un peu plus des couples, qui préfèrent de se marier, car il y a quelques avantages administratives. Par example c’est possible de payer moins des taxes si on est marié.
    C’est aussi frappant, que, contraire aux décades d’avant, plus des couples aiment d’ avoir une grande fête de mariage traditionelle.

  • Je suis heureuse que relativement beaucoup d´enfants naissent en France. En Allemagne, malheureusement, ils sont moins nombreux. Quand je reviens d’un séjour en Côte d’Ivoire, je remarque toujours des rues et des places vides dans notre petite ville au sud de l’Allemagne et je me demande où sont les enfants et les gens… puis je me rends compte qu´o.k. je suis vraiment revenue en Allemagne. Donc, félicitation à la France qui est championne d´Europe.

  • Oui, j’habite au Canada, et ici nous avons beaucoup de familles mixtes. C’est tellement similaire qu’en France. Je dirais que le Canada est même un des pays les plus progressifs dans cet égard. C’est génial parce que, selon moi, la diversité d’expériences apporte pleine de nouveautés à notre société. La liberté de choix et la liberté d’être soi-même porte seulement des bénéfices de bien-être pour tous.

  • C’est vrai qu’aujourd’hui /dans le temps modrnes la modele de la famille tradionelle pris en consideration etre demodee plus au moins dans tous le pays etrangers, dans tout le monde. Ca veux dire que le concept de la famille comme on le sait a changer.
    Alors, je vien de Grece ou le concept da la famille traditionelle etait toujours assez forte. Autrement dis que la societe grecque sutiens surtout la institution du modle familial unique. Meme dans la Grece de plus en plus on peux remarquer que les divorces augmentent.
    Ca fait bien sure permis la formation des modeles familial differents. Quand meme ces nouvelles forms de la famille sont encore la minorite dans la Grece.
    S’il faut qu’hierarchiser : la plus commune forme est de la famille monoparentale et apres bien sure la famile recomposee. Les autre deux formes familial dont nous avons parle sont encore plus rare de rancontrer dasn la societe grecque. Evidemment il y a certains couples mixtes et homosexuels mais hors marriage.

  • Il y a les même tendances aux États-Unis qui tu es nous expliqué dans cette video. Moins de couples se marient et, avec les nouvelles lois qui permettent du mariage gay, plus en plus de couples homosexuels se marient, mais sur un taux différent dans chaque état. Je crois que ce taux dépend souvent de niveau de religiosité dans une région spécifique. Il y a aussi plus des familles monoparentales, des familles recomposées et des mariages mixtes.

  • Oh la la Je pense que en colombie c’est la meme chose mais, par example, les couples gay ne pouvent pas se marier,ni avoir le droit pour adopter un enfant. Bien sur, il y a beaucoup de ces couples mais ils n’ont pas des droits legales en Colombie. Le nombre de divorces en Colombia est le meme qu’ici Je pense. Aujourd’hui il y a plus de liberation pour faire beaucoup de choses qu’avant n’etaint pas possibles.

  • En Israël Il y a de plus en plus familles alternative, comme on appelle ça ici. 12 pour cent de familles monoparentale ,18000 familles gay. Si vous êtes une famille alternative ,c’est plus facile d’habiter à Tel -Aviv que d’autres villes en Israël au les villages périphériques, que souvent sont tres religeuses et intolérant pour chaque deviation pour les normes.

  • Je suis né dans une famille recomposée et beaucoup de mes amis viennent d’une aussi. Aux États Units, c’est même plus commun maintenant. Néanmoins nous sommes un peu en retard avec des familles qui ont des enfants sans se marient. On les juge parce que ce n’est pas le status quo.

  • À Berlin, où j’habite, on trouve beaucoup différents modèles familiaux. Les gens sont tolérants, surtout à Berlin. Parfois j’ai l’impression, que rien ne peut choquer les voisins, les collègues, les amis.
    Pourtant un couple homosexuel ne doit pas adopter en enfant en Allemagne. Je pense et j’espère, qu’un jour cela change, parce-qu’il faut adapter la loi à l’art de vivre.

  • Voilà! J’habite en France, à Toulouse, je suis un homme marié avec un autre homme. Nous n’avons pas encore adopté d’enfant. Peut-être un jour. Mais j’aime la France et ses politiques d’inclusion. La société française est l’une des moins racistes et homofobes que je connaisse et j’ai vécu au Brésil, au Danemark et en Nouvelle-Zélande.

  • Oui, aux États-Unis, il existe de nombreuses familles différentes. Probablement dans la partie centrale des États-Unis,il y a des familles plus classiques parce qu’historiquement le Midwest a eu la réputation d’être moins progressiste, mais bien sûr je ne veux pas faire de grandes généralisations. J’ai grandi dans un monde très catholique, donc pour moi, j’ai beaucoup d’amis qui se sont mariés très jeunes, juste après avoir obtenu leur diplôme universitaire

  • En général les slovaques sont très traditionnels, les majorités de mariages sont clasiques. Les nombres de divorces chaque année augmente á conséquence sont nombres families avec demi frère et demi soeur.
    Les habitants de mon pays ne sont pas actives pour libération des relations dans les couples.

  • Je pense qu’il y a les mêmes évolutions dans Italie. Par exemple, il y a plus en plus famille monoparentale, où le père ou la mère n’habite pas avec leur enfant. Il y a aussi plus de famille recompose.
    C”est beau et juste que nous ayons la liberté et le droit de divorcer et de former une nouvelle vie avec quelqu’un de sexe opposé ou de même sexe.
    Mais comme nous disons, sembrait que nous avons petit de valeur au mariage et le premier problème est séparé.
    Nous avons perdu le vauler ! mais ce est la vie

  • Oui, j’observe une évolution similaire aux États-Unis. Mon partenaire et moi nous sommes mariés en 2012. Nous avons décidé de ne pas adopter d’enfants, car nous sommes un peu âgés. Mais nous avons beaucoup de neveux et de nièces dont nous pouvons nous occuper.

  • En Angleterre, la situation est très similaire à celle des autres pays européens. Quand j’étais jeune, il était normal que toutes les familles restent ensemble même si le mariage n’était pas bon. Les couples ont respecté leurs vœux de mariage qu’ils ont pris. Maintenant, il y a beaucoup de pression, de financement, de social, etc. Quand j’étais jeune, mon père travaillait et ma mère était la femme de la maison. Pour le moment, il est nécessaire que les deux parents travaillent. Cela met tellement de pression sur la famille. Je pense que c’est une des principales raisons de beaucoup de divorces.

  • Heureusement, l’Angleterre a énormément progressé depuis l’époque où une mère célibataire aurait fait adopter son enfant peu après la naissance.

    Parfois, son enfant aurait été élevé comme son frère ou sa sœur cadette pour sauver la famille de la honte.

    Ce n’est que des années plus tard que cet enfant a découvert qui était son vrai parent.

    Cela a causé plus de douleur à la fin que d’être honnête en premier lieu.

  • Bien que Taïwan soit le premier pays asiatique à reconnaître le mariage homosexuel en 2019, la société n’accepte pas très bien les familles recomposées et les familles monoparentales. La vieille génération, en particulier, méprise les femmes monoparentales, et si l’on voulait les épouser, c’est un combat. Je parle de ma propre expérience.

  • En Angleterre, il existe de nombreux types de familles. Pour moi, il est bon de ne pas avoir la pression de se marier et d’avoir des enfants comme c’est encore le cas dans certains pays (je l’ai lu ci-dessus). Mais c’est encore assez nouveau pour la société ici. Mon père a été surpris quand il a réalisé que j’avais pris la décision avec mon copain de ne pas avoir d’enfants…mais il a sept frères et sœurs et trois enfants, il est donc habitué aux gens qui ont beaucoup d’enfants! Mais aussi les publicités montrent encore principalement la famille «nucléaire» avec deux parents et deux enfants. Je pense que le plus important est d’avoir un endroit où vivre avec les autres, n’importe qui, dans le confort et la sécurité. La vie est trop difficile pour avoir des restrictions sociétales sur ce à quoi devrait ressembler une famille idéale. Essayez d’être heureux même si cela signifie simplement vivre avec votre chat. 🙂

  • Oui, les mêmes situations familiales dans mon pays (la Hongrie). J’ai moi-même connu différents modèles jusqu’à ce que je me retrouve dans la famille mixte dans laquelle je vis aujourd’hui.
    Je trouve étrange qu’en français, il n’y ait pas de mot distinct pour “la mère de mon mari” (mother-in-law) et “la nouvelle femme de mon père” (step-mother).

    Il est peut-être temps d’enrichir la langue ? (;

  • Depuis quatre ans, ce n’est plus interdit pour les homosexuels de se marier en Californie. Le loi de mariage pour eux est différent état par état. Par exemple, dans les états réligieux, comme Alabama, c’est encore interdit, mais petit à petit, j’espère que la tendance va changer.

    Je suis heureuse d’habiter en Californie, comme nous avons aussi plusieurs types de familles. Nous avons toutes les familles dont vous parlez. En fait, nous avons des familles avec plus de deux conjoints à cause des cultures différentes. Même c’est interdit sou les lois américains d’avoir deux ou trois femmes, alors, les conjoints vivent encore ensemble. Typiquement, ce sont les familles d’Asie or du Moyen-Orient.

  • Je pense que c’est la même chose au Canada. L’amour est différent pour tout le monde et je veux que tout le monde etre heureux et satisfait. Chaque famille est différente et je pense que quand les enfants grandiront, ils vont voir le monde différent parce que leur famille est différente.

  • Au Japon, I’augmentation de divorce n’a pas cessé jusqu’au début des années 2000. Maintenant , cela diminue un peu. Mais les jeunes ont une tendance de ne pas se marier ou le mariage tardif, alors le taux de natalité basse considérablement. La société japonaise n’est pas aisée pour les monoparentales. La couverture sociale ne suffit pas, surtout c’est la peine pour la mère qui gagne peu. Il est difficile de vivre pour les enfants naturels, la société est froid et le discrimination existe encore. Et c’est hors de question du mariage homosexuel chez nous. Quelque arrondissement l’ approuve ( Partner ship) mais cela est non valable légalement.

  • Oui absolument. Mes parents sont un peu bizarres. Mes parents avaient séparé quand j’ai 15 ans, mais ils sont encore mariés. Mes parents s’entrainent bien. En tant que l’exemple de Hugo, nous passerons les anniversaires, le noël et le jour de père et de mère ensemble.
    Mon père est américain, donc toute sa famille habite aux états unis. Je suis content que mes parents s’entrainent bien parce que ça veut dire mon père est parti ma famille australienne.

  • En Australie, il existe également de nombreux types de familles. Mais ce n’est qu’en 2017, après un référendum, que nous avons finalement légalisé le mariage gay ici.
    Ma famille immédiate fournit plusieurs modèles. Mon plus jeune fils vit avec sa partenaire depuis un an. Ils ne sont pas mariés. Mon fils aîné est maintenant marié après avoir vécu avec son partenaire pendant 5 ans. Il a également dans sa maison le demi-frère de quatorze ans de sa femme. Sa femme et son demi-frère sont vietnamiens.
    Quant à moi, j’ai été mariée pendant 12 ans à un Néerlandais. J’ai ensuite vécu avec un partenaire anglo-indien pendant 22 ans. Maintenant, je vis avec un colocataire et deux chats. Ma vie a été un voyage intéressant.

  • Moi, je vis une modéle traditionelle. Je suis mariée depuis trente sept ans. Mes enfants ont 30, 33 et 34 ans. Ils ne sont pas mariés et ils n’ont pas des enfants – c’est la meme tendance comme en France.
    Je connais un couple lesbian avec une petite fille. Elles vivent deux modéles des familles: elles sont un couple homosexuel et c’est aussi une marriage mixte: une femme est francaise et l’autre femme est allemand.
    Le monde moderne est tres variée, non seulement en France, mais aussi en Allemange 🙂

  • En générale je pense que le Royaume Uni et la France ont les mêmes modèles de familles – les quatres qui était presenter dans ce chapitre sont tout a fait similaire dans ce pays – surtout à Londres: Monoparentale/recomposée/mixte/homosexuelles sont très bien établir, mais je pense que c’est un peu moins évoluée qu’en France.
    Et il y a sûrement encore beaucoup de marriages traditionnelles.
    C’est aussi le même ici qu’il ya beaucoup plus de divorces que dans les années 70, mais récemment je pense que c’était tombée un peu.
    C’est aussi la mème histoire que la France – les Anglais se marient plus tard et se marient de moins en moins.
    Une chose différent sont que le taux de natalité baisse dans le RU, Bravo la France!

  • Je pense que dan la Colombie il n’y a pas trop de famillies homsexuelle parce que malhereusement l’homophobie est tres comun dans notre societe. D’un autre côtè, Il y a beaucoup de famillies monoparental parce que grossesse précoce est très habituelle.
    Au contraire, au Canada la diversité est encouragé donc il y a beaucoup plus de modele de famillie.

  • Oui, ça existe aux Philippines, mais la discrimination existe aussi pour les familles monoparentales (si les parents décidera ne vivre plus ensemble ou réussira l’annulation de mariage) et homoparentales. Il n’y a pas encore le divorce et le mariage homosexuel n’est pas légal dans le pays à cause des valeurs catholiques fortes et le pouvoir de l’Eglise. Donc, c’est difficile pour des parents isolés et homosexuel d’avoir la même liberté et des droits comme les familles avec un père et une mère.

  • Oui, bien sûr. En Uruguay, ou je suis né, le mariage homosexuelle a été aussi légalisée en 2013 et la taux de divorce et assez haute. Aux Etats-Unis, ou j’habite, le mariage homosexuelle est legal depuis 2015, et 50% des mariages finissent en divorce. Je crois que ces tendances démontrent certain ironie : d’un cote, les couples hétérosexuelles dévalorisent le mariage (peut être car il y a une réalisation que le mariage est une institution patriarcal et pas du tout nécessaire), mais les couples homosexuelles (généralement opposés a le patriarche) veulent lutter pour le droit a se marier.

  • Oui, en Angleterre il y a plus en plus familles différents, par exemple les familles monoparentales, les mariages mixtes etc. En plus comme en France, je ne sais pas avec certitude, mais je pense que l’àge moyen de mariage a augmenté au cours des 20 dernières anneés.

  • Maintenant, c’est le meme aux Etats-Unis, mais il a été une evolution que a pris beaucoup de temps. Je me souviens il y a 25 ans quand les ados ont trouve le courage a expliqué leur orientation sexual a leur parents, les renseignements etaient mal accepte. Un fois, dans ma ville, les parents étaient si cruel a leur fils qu’il se suicidé. Meme, Elton John après il a devenu un étoile de musique n’avait aucun lien avec son père.

  • Dans mon pays de naissance, la Chine, il y a plus de divorces qu’avant. Je crois qu’on vois plus de plus les familles monoparentales, surtout dans les grandes villes comme Beijing et Shanghai. Les marriages mixtes sont assez rares, car la societé chinoise est pour la plus parte homogène. Malheuresement, les couples gays n’ont pas le droit de se marier ou d’adopter. Dans mes pays de résidence, les États-Unis et le Canada, il existent les quatre models familiaux et les tendences que tu as mentionés dans le vidéo.

  • Oui – j’observe les mêmes évolutions dans mon pays, les états-unis. Mes parents sont divorcés et ma mère s’est mariée une deuxième fois, qui a créé une famille recomposée. Beaucoup de mes amis ont des parents divorcés. Aussi, mes amis ne se marient pas jeune. La majorité des gens qui je connais se marient à la fin de la vingtaine.

  • En Pologne, il y a des tendances similaires, mais les changes sont moins intensives. Malheureusement, pour les couple gay c’est pas possible de se marier en Pologne ou, beaucoup moins, d’adopter un enfant, mais les familles comme ça, surtout de deux femmes, existent. Les nombres de divorces et de naissances hors du mariage ne sont pas assez grandes, mais ils croissent. Et bien sûr, il y a de plus en plus de mariages mixtes. Un fait curieux c’est que les Polonais il se sont mariés plus souvent avec des femmes de l’est, et les Polonaises, elles choisissent surtout les hommes de l’ouest d’Europe.

  • Je ne vois pas toutes les évolutions qui sont mentionnées dans cette vidéo en Chine. C’est vrai que de plus en plus couples jeunes ne veulent pas se marier, ou décide de se marier plus tard que tôt, mais je n’entends pas du tout de couples gays, et je suis pas sûr si c’est légitime ou pas. Les familles recomposées sont rares aussi. Mon oncle s’a divorcé il y a plusieurs ans et s’a marié encore l’année derrière, mais c’est tout.

  • Oui, en Israél on voit beaucoup de familles monoparentales et aussi beaucoup de familles recomposées. Heureusement, les mariages entre deux personnes d’origines différentes n’est pas considérés comme des mariages mixtes par la majorité d’Israéliens aujourd’hui (même si ça n’étais pas toujours le cas). Plutôt, quand on dit “mariage mixte”, on se réfère normalement au mariages entre un juif et une arabe (où une juive et un arabe).

    Malheureusement, c’est ne pas possible de se marier avec une personne du même sex en Israel, car le mariage est considéré (encore) une act religieuse. Mais on peut se marier dans autres pays et, depuis 2006, les couples homosexuels qui sont mariés dehors d’Israél sont légalement considéré marié.

    [s.v.p. corrigez mon français]

  • Oui! J’observe les mêmes évolutions concernants les familles au Brésil. En fait, depuis la constitution de 1988, les familles ont été redéfinis, à cause de l’évolution du droit de la famille marquée par plus de liberté et de parité étant donné que la société et ses mœurs ont été évolués et on doit respecter la dignité d’être humain.
    Au delà des types de familles qui ont été commentés, il y a aussi les familles élargies où plusieurs membres, comme les oncles, tantes et grands-parents vivent dans le même foyer.
    Il y a encore la situation dans laquelle les enfants peuvent être confiées à un familier proche ou à une tierce. Ça peut arriver par la forme de la garde, la tuttele ou l’adoption des enfants.
    Aujourd’hui on parle aussi du droits des familles parallèles ou simultanées.

  • Au Canada il y a la même évolutions bien sur, je sens que parmi les pays développées c’est le cas partout. L’avancements en direction de globalisation validait la lutte sociale et pourrait avancer plus vite autour de monde au même temps. Les statistiques concernant à quelles point de leur vie les familles ont eu des enfants aussi se sont mariées je l’ai trouvé très intéressant au même temps un peu dommage. C’est dommage parce ce que il faut que les familles attendent plus longtemps pour qu’elles pourraient réussir à atteindre un niveau satisfait pour commencer à crée une famille à cause de la lutte économique. Les banques prêtent plus en plus d’argent à ceux qui il est plus en plus loin de le repayer. Donc plusieurs doivent attendre plus de temps qu’ils veulent.

  • Je suis d’accord avec Katie Barford (24 Juillet 2020 @ 15 h 07) jusqu’à la toute dernière ligne de son commentaire, il n’est donc pas nécessaire que je répète tout ce qu’elle a dit.
    Je trouve s’il est paradoxal que des couples qui s’aimaient arrivent à un point où ils ne peuvent pus faire de compromis, et pourtant, lorsqu’ils trouvent un nouveau partenaire,ils doivent faire encore plus de compromis.

  • En Belgique où je vis maintenant, bien sûr il y a plusieurs de modèles familiaux comme dans la plupart d’autres payes de l’Europe occidentale. En outre, il pourrait être intéressant de savoir qu’à Tel Aviv, la ville dans laquelle je vivais autrefois, il y a plus de modèles familiaux que ceux mentionnés par Hugo. Par exemple, de nombreuses familles polyamoureux existent. Polyamoureux signifie qu’un ou plusieurs hommes vivent ensembles avec une ou plusieurs femmes dans une composition familiale qui n’est plus basée seulement sur couples.

  • J’habite aux États-Unis. Mon mari et moi nous sommes mariés depuis 54 ans. Notre fils l’aîné et sa femme sont mariés depuis 22 ans. Notre fils, le cadet, un fils avec une femme mais ils ne sont pas mariés. Notre fils, le benjamin, est divorcé avec 2 filles. Elles vivent avec leur père demi-fois. Pour moi, la situation au sujet de la famille moderne est très compliqué et déroutante. J’ai un peu peur pour l’avenir des enfants. Aussi, à mon avis, c’est difficile pour une personne d’élever ses enfants tout seul.

  • Comment s’appelle -t-on la famille dont les épouses vivent ensemble mais chacun n’amène pas leur enfants parce que ceux-là qui ont été mariés?
    Si les jeunes vivent ensemble sans marier et ils ont leurs enfants, donc cette mère sera monoparentale ou non?

  • C’est un peu par hasard. On a marié en Cambridge, UK et après un année a déménagé aux États Unis, Staten Island, New York, sans amis. On a une fille de quatre mois. C’était très difficile. Sans formation, on s’a débrouillé. Maintenant, on a deux enfants et quatre petit enfants et une histoire avec beaucoup de vacances, des experiences diverse

  • La situation famille est la même ici au New Hampshire. Parfois bon, parfois pas si bon.

    Quelque fois je me demande pourquoi on n’a pas une formation à aider les jeunes avant ils commencent à creer une famille. Pas juste contrôle de naissance, mais aussi les coûts et les sacrifices, les tensions inévitable, et surtout les responsibilités.

  • Je habite aux États Unis. Je suis marié depuis 46 ans. J’ai un frère dix-sept mois plus jeune. Il est marié depuis 50 ans. Ma femme est hollandaise. Il a deux frères et deux soeurs. Elle est l’ainée. Sont frères sont marié chaque une fois. Le deuxième a marié après ils ont eu une fille. La soeur ainée est toujours célibataire et l autre habite avec un ami pour vent-cinq ans, mais elle ne marie jamais.

  • J’habite au Portugal et je pense que c’est aussi le cas ici.

    J’observe de plus en plus de couples à se divorcé. Et aussi, dans mon circle d’amis, famille et de connaissances il est devenu très commun pour les couples d’habiter ensemble pendant longtemps avant de se marier ou sans se marier du tout.

  • Bien sûr, au Royaume-Uni, c’est la même chose. En tante que personne plus ou moins célibataires (c’est-à-dire, j’habite seule la plupart du temps), je trouve les vies de mes contemporains assez compliqué). Je me demande comment certains peuvent vivre, travailler, étudier quand leurs vies sont si sociales, mouvementée. Ensuite probablement il y a aussi un chien à promener. Mais c’est bien que les gens puissent choisir leur conjoint/partenaire, que le bonheur est le critère principal dans la vie pour la plupart de familles. Certes, les choses ont changé beaucoup au cours des dernières décennies et il est bon que la loi ait changé en conformément à ces tendances.
    Mais peut-être nous faisons la vie trop compliquée ??? Peut-être parfois certains pourraient être plus heureuse dans les cultures où les mariages arrangés sont la norme ?

  • En Pologne, le nombre de divorces augmente beaucoup (environ 30% des mariages), de sorte qu’il y a de plus en plus des familles monoparentales et recomposées
    Le taux de natalité est assez faible (le taux de fécondité est d’environ 1.39 enfant par femme).
    Il y a de plus en plus de mariages/couples mixtes mais malheureusement la discrimination est encore très fréquente.
    Le mariage homosexuel est malheureusement interdit et, par conséquent, l’adoption d’enfants par le couple homosexuel également..

  • Au Brésil, la plupart des familles sont formées par des unions stables sans mariage. Il y a de nombreuses familles monoparentales, dont beaucoup ont des enfants dont seule la mère s’occupe et aussi des abandons paternels. Le mariage homosexuel est ici libéré et je crois qu’il se développe..

  • En Russie comme dans d’autres pays l’âge du mariage augmente. De nombreuses personnes vivent sans inscription. Et ils se marient quelques années plus tard ensemble. Malgré cette période de contrôle des relations, le taux de divorce continue d’augmenter d’année en année. Et c’est pourquoi il y a tant de familles monoparentales. Quant au mariage homosexuel, la société russe est loin derrière les autres pays européens – l’homophobie est répandue et l’État ne l’empêche pas.

    • Malheureusement a Nicaragua la loi ne permet pas le mariage gay. On a un long chemin à parcourir. Mais les autres types de famille sont de plus en plus fréquents. Moi je suis divorcé et j’ai une très bonne relation avec la mère de mon fils, peut être comme la première famille dans le vidéo. Je ne connais les statistiques mais je crois que la tendance est aussi de ce marier plus tard

  • Moi, j’habite aux États Unis. J’ai marié une femme hollandais quand j’ai trente ans et ma femme a deux-cinq ans. Nous avons deux enfants, une fille et un garçon. Notre fille a marié a trente-trois ans. Son mari a le même age. Sa famille a l’origine Bolivie et ils ont deux garçons. Notre fils a marié a trente-cinq ans. Sa femme avait dix-huit ans. Ce sont aussi une famille mixte. Elle a l’origine Afro-Americain. Heureusement, pas de nos famille a divorcé.

  • Alors, Bulgarie 🙂
    J’ai une demi-soeur et un demi-frère : on a le même père, mais des mères differentes . De plus, j’ai un demi-frère, avec qui je n’ai pas de lien de sang.
    Ma fille aînée vis avec son petit ami (ils ne sont pas maries), ils ont un fils, mon petit-fils, qiu est la personne la plus mignonne je jamais vue!

  • Le Canada, c’est absolument le même chose qu’en France. La définition de “famille” a beaucoup changé, et on trouve ça certainement dans nos plus grandes villes, dans les banlieues, et de plus en plus étonnant dans les petites villes. On trouve ça aussi dans les lois de famille. Même moi, comme homme gai avec un ex-conjoint gai, et nous avons deux enfants (maternité de substitution), le chemin est tellement différent que je m’attendre il y a 20 ans. Si quelqu’un me dirait en 2000 que j’aurai un conjoint, et lui et moi deviendront parents, je ne l’aurais jamais cru. Je sais bien ce qu’il y a des personnes qui ne soutiendront pas l’évolution de “famille”, qui préfèrent de définir la famille comme “homme, femme, et un ou plus enfants”. Ils ont le droit de croire dans leur propre valeurs. Mais les changements sociaux? On ne peut pas les empêcher quand les personnes sont fidèles à eux-mêmes — en effet, ça leur donne l’occasion de trouver un avenir en “famille” ou non en suivant le coeur.